Pablo Escobar à Singapour, un peu dur à avaler là !


Dans une lettre de trois pages, adressée au ministère des Affaires étrangères de Singapour, l’ambassade de Colombie a exprimé sa «préoccupation », après l’hommage attribué au « pire criminel dans l’histoire de la Colombie ».

On vous rassure… Singapour condamne toujours à mort les trafiquants

La peine capitale est une punition légale à Singapour. Cependant, depuis les années 2010, l’exécution est devenue beaucoup moins courante. Personne n’aurait été exécuté en 2012 et 2013 et deux personnes ont été exécutées en 2014.

Chaque exécution à Singapour est effectuée par pendaison à la prison de Changi. Il y a plusieurs autres motifs que la drogue, mais celle-ci fait l’objet de sévères sentences. Par exemple : 30 g de morphine, ou de cocaïne, 500g de cannabis. Il est donc fortement déconseillé aux voyageurs de transporter de la drogue !

Revenons à notre Pablo Escobar

La Colombie serait toujours le premier producteur mondial de coca, la matière première pour la drogue.

Même mort, Pablo Escobar est encore très populaire à Medellin, où il est considéré comme un saint ou un héros. Les tee-shirts à son effigie font la fortune des marchands de souvenirs.

Pourtant, la Colombie n’apprécie pas qu’un restaurant vienne de prendre le nom de cet illustre trafiquant.

Un restaurant Pablo Escobar à Singapour ?

Le petit restaurant se situe proche du quartier des affaires de Singapour. Selon les médias locaux, les clients ne sont pas au courant de la controverse.

Plusieurs bouquets de fleurs se trouvent devant le restaurant. Ce ne sont pas des nostalgiques du criminels, mais c’est une coutume quand un magasin ou un restaurant ouvre ses portes. Le café-restaurant a ajouté un autocollant à l’effigie d’Escobar.

Le propriétaire reste étonné par l’ampleur des messages

Le propriétaire du restaurant aurait indiqué qu’il avait décidé du nom de son restaurant tout simplement … parce qu’il avait le mot « bar » dans le nom. On reste perplexe !

On parie qu’il va devoir changer le nom de son restaurant. Il faut reconnaître que l’ancien chef du cartel de Medellin aurait fait des milliers de morts dans son pays et ailleurs.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Une Croatie au beau fixe

Une Croatie au beau fixe

968 vues
21 février 2018 0

Plus de 540 000 touristes français ont visité la Croatie en 2017, pour près...

Bali, toujours pas tranquille avec le volcan

Bali, toujours pas tranquille avec le volcan

1253 vues
20 février 2018 0

Il ne faut pas s’affoler mais le volcan sur le mont Agung fait à...

Sainte Hélène, une destination qui prend de l’ampleur

Sainte Hélène, une destination qui prend de l’ampleur

1249 vues
19 février 2018 0

Destination branchée, je ne sais pas, mais reliée c’est désormais une évidence. L’île qui...