Salon IPW 2024: les USA toujours leaders du tourisme international


Avec 5.700 participants dont plus de 2.000 acheteurs et membres des médias, le 55ème salon IPW qui se tient en Californie cette année au Centre des Congrès de Los Angeles, confirme le retour sur le marché du tourisme aux USA avec une estimation de l’impact du tourisme sur l’économie américaine de l’ordre de 5,5 milliards de dollars.

C’est avec un peu d’émotion, mais avec la satisfaction du devoir accompli, que Chris Thompson le CEO de Brand USA, l’organisme chargé de la promotion du tourisme aux États-Unis, a tenu la première conférence de presse du salon qui pour lui aura été sa dernière conférence IPW en tant que patron du tourisme américain.

Car le 14 juillet prochain, il quittera son poste pour prendre sa retraite après 12 années à la tête de Brand USA.

C’est en 2010 que Brand USA a vu le jour, et en 2012, quand Chris Thompson en a pris la tête, les USA recevaient près de 67 millions de visiteurs dont 30 millions venaient de l’étranger.

En 2019, la dernière année avant la Covid, ces chiffres étaient respectueusement de 79 millions et de 40 millions.

Pour 2024, avec une progression du nombre de sièges supérieure à 7 % par rapport à 2019, le nombre de voyageurs devrait quasiment égaler celui de 2019 avec une estimation de 78 millions de visiteurs.

En 2027, les projections indiquent que les objectifs fixés dans la Stratégie Nationale de Voyage et du Tourisme élaborée en 2022, seraient atteints, soit 90 millions de voyageurs qui dépenseraient plus de 279 milliards de dollars.

Des événements mondiaux comme la Copa, coupe de football sud-américaine en 2024, celle de la FIFA en 2026, les 250 ans des États Unis la même année, la World Pride à Washington DC, les Jeux Olympiques été de 2028 à Los Angeles, seront de superbes occasions pour booster les chiffres des arrivées.

Un point important qu’a souligné Chris Thompson avec une certaine fierté, c’est la position des États-Unis en tant que 1ère-destination mondiale des arrivées long-courrier.

Un résultat qu’il a tenu à partager avec ses équipes de Brand USA, qui continueront à travailler au développement de l’attractivité touristique du pays sous la houlette de son successeur, Fred Dixon (photo ci-contre), qui est encore jusqu’à la mi-juillet, le CEO de New York City Tourism+ Conventions. 

A la fin de cet conférence, Fred Dixon est venu rejoindre Chris Thompson sur scène en compagnie de Todd Davidson, Président du conseil d’administration de Brand USA et CEO de Travel Oregon. Une élégante manière de bien montrer que la succession est bien assurée.

Frédéric de Poligny, depuis Los Angeles





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Fructueuse participation touristique française au salon IPW de Los Angeles

Fructueuse participation touristique française au salon IPW de Los Angeles

2681 vues
24 mai 2024 0

Lors du grand salon du tourisme américain IPW qui se tenait cette année à...

Air France se met aux petits soins pour ses passagers

Air France se met aux petits soins pour ses passagers

2358 vues
23 mai 2024 0

À compter du 11 juin prochain, Air France proposera à Paris-Charles de Gaulle de...

Barrer la vue sur le mont Fuji, la solution pour empêcher le Sur tourisme ?

Barrer la vue sur le mont Fuji, la solution pour empêcher le Sur tourisme ?

2651 vues
22 mai 2024 0

Une ville japonaise vient de commencer, hier mardi 21 mai, à installer une grande...