Tourisme et transport aérien : ce qui va changer en 2024


Le secteur du transport aérien et de l’aviation, intimement lié à celui du tourisme et des voyages, s’apprête à connaître d’importantes transformations en 2024. Les technologies émergentes, les initiatives en matière de développement durable, l’évolution des modes de voyage et les événements mondiaux devraient façonner durablement son avenir.

Des avancées technologiques majeures

Plus d’avions électriques : L’industrie aéronautique se concentre de plus en plus sur les pratiques durables, et les avions électriques devraient occuper le devant de la scène en 2024.

Plusieurs entreprises investissent massivement dans le développement de systèmes de propulsion électrique pour réduire les émissions de carbone et améliorer le rendement énergétique.

Des systèmes de navigation avancés : L’intégration de systèmes de navigation avancés, notamment l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique, devrait améliorer la sécurité et l’efficacité des vols.

Ces systèmes fourniront une analyse des données en temps réel, améliorant ainsi la planification des itinéraires et optimisant la consommation de carburant.

De la connectivité 5G : L’adoption généralisée de la technologie 5G est sur le point de révolutionner la connectivité en vol, offrant des vitesses Internet plus rapides et une communication améliorée pour les passagers et le personnel navigant.

Ce développement améliorera l’expérience globale des passagers et l’efficacité opérationnelle.

Des initiatives de durabilité

Biocarburants et carburants d’aviation durables (SAF) : les compagnies aériennes investissent de plus en plus dans le développement et l’utilisation de biocarburants et de SAF pour réduire leur empreinte carbone.

Les attentes sont élevées quant à l’adoption accrue de ces alternatives respectueuses de l’environnement en 2024, motivées par une prise de conscience croissante des préoccupations environnementales.

Programmes de compensation carbone : les compagnies aériennes sont susceptibles d’étendre leurs programmes de compensation carbone pour atténuer l’impact environnemental du transport aérien.

Les passagers peuvent avoir la possibilité de contribuer à ces programmes lors de la réservation de billets, en soutenant des projets visant à réduire ou à capter les émissions de carbone.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Booking.com prend le bouillon : les raisons de la dégringolade

Booking.com prend le bouillon : les raisons de la dégringolade

1922 vues
26 février 2024 0

L’amende historique de près de 500 millions d’euros proposée par la CMNC à Booking.com...

Le tourisme saoudien cherche de l’argent pour ses mégaprojets

Le tourisme saoudien cherche de l’argent pour ses mégaprojets

3327 vues
23 février 2024 0

Les mégaprojets futuristes touristiques en Arabie saoudite sont si coûteux que même ses richesses...

Pourquoi Michel Salaün relance Pouchkine tours

Pourquoi Michel Salaün relance Pouchkine tours

2769 vues
21 février 2024 0

Chez Salaün Holidays, la marque Pouchkine Tours fait son grand retour parmi les brochures...