Youssef Chahine, sa balade au cœur des mondes


À l’occasion du dixième anniversaire de sa disparition, un hommage est rendu à Youssef Chahine, cinéaste à la croisée des cultures orientale et occidentale. L’exposition, jusqu’au 28 juillet 2019, est élaborée à partir du riche patrimoine en collection à la Cinémathèque française, dont les premiers versements furent initiés par le cinéaste lui-même auprès du fondateur de l’institution, Henri Langlois, et poursuivis par la famille de Youssef Chahine jusqu’à très récemment.

Une promenade au cœur des mondes de Chahine, évoquant ses inspirations, ses passions, ses coups de cœur, ses coups de gueule. Le parcours d’un maître de la mise en scène, d’un homme amoureux. La rage de vivre, La rage au cœur.

Chahine dans tous ses états

Gare centrale, Le Moineau, L’Émigré, Le Destin… Né à Alexandrie, Youssef Chahine a signé une œuvre généreuse, courageuse, combative, inventive, sans cesse inspirée par sa vie de cinéaste et de citoyen, nourrie du souvenir des films hollywoodiens de son enfance, en particulier les comédies musicales, ne reculant ni devant une reconstitution historique (Saladin, Adieu Bonaparte) ni devant l’évocation autobiographique (Alexandrie pourquoi ?, La Mémoire, Alexandrie encore et toujours).

Jusqu’au 28 juillet 2019
Cinémathèque française – Paris 12e
51 Rue de Bercy, 75012 Paris





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Expo Monstres, Manga et Murakami

Expo Monstres, Manga et Murakami

182 vues
22 juin 2019 0

L’exposition Monstres, Manga et Murakami propose un parcours interactif permettant de découvrir en s’amusant...

Là c’est Beyrouth

Là c’est Beyrouth

236 vues
22 juin 2019 0

La place de la communauté, de la religion et de l’individu depuis 2006 à...

Laid, beau, Sublime ?

Laid, beau, Sublime ?

255 vues
22 juin 2019 0

Comment peut-on évaluer en toute certitude la «laideur» d’une œuvre, eu égard à la...