Vaux-le-Vicomte vaut le détour


Pour la treizième année consécutive Vaux-le-Vicomte revêt ses habits de lumière au cœur de l’hiver et ouvre ses portes à tous les enfants et à tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant. Tout le personnel du château s’est mobilisé pendant plus de deux semaines pour mettre en place de merveilleux décors de Noël aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de ce chef d’œuvre du 17ème siècle. Cette année les jouets vintage sont mis à l’honneur et des centaines de peluches, poupées, trains électriques ou jouets-lanternes vous attendent jusqu’au 6 janvier 2019.

Les festivités de Noël à Vaux-le-Vicomte connaissent un succès grandissant d’année en année et espère cette année encore battre le record de fréquentation de 2017-2018 de 67 000 visiteurs. Quand Patrice de Vogüe, l’actuel propriétaire, décide d’ouvrir le château au public en 1968 pour des raisons purement économique et assurer la pérennité du domaine, cela provoqua un véritable scandale au sein de la famille.

Car si à l’époque les aristocrates britanniques avaient compris depuis longtemps la nécessité financière d’attirer des visiteurs dans leurs « maisons » familiales, il en était tout autrement en France.

Cinquante ans plus tard cette pratique semble pourtant aller de soi aussi bien pour le public que pour les propriétaires de châteaux pour qui c’est souvent le seul moyen de préserver leurs domaines.

Quand Patrice de Vogüe a reçu Vaux-le-Vicomte en cadeau de mariage en 1967, le château était une maison de famille habitée depuis son rachat et sa restauration faite dans les règles de l’art par Alfred Sommier à la fin du 19ème siècle.

Alfred Sommier avait fait fortune dans l’industrie sucrière et souhaitait rendre à Vaux-le-Vicomte toute la splendeur que lui avait donné son créateur, Nicolas Fouquet.

Dès sa construction Vaux a été un joyau hors du commun de l’architecture française provoquant l’intense jalousie et la colère de Louis XIV.

La fastueuse fête que donna Nicolas Fouquet le 17 août 1661 en l’honneur de Louis XIV fut rapidement suivie le 5 septembre de la même année par son arrestation. Chute fatale d’un ministre devenu trop riche, trop puissant et trop populaire…

Aujourd’hui Vaux-le-Vicomte est le plus grand monument historique privé en France et grâce au dévouement et au travail de Patrice de Vogüe et de ses trois fils qui se sont associés à l’aventure, le château est toujours aussi majestueux.

Les visiteurs circulent librement dans les pièces où les meubles d’époque, les tapisseries, les tableaux et objets d’art recréent une atmosphère « grand siècle ».

Pour Noël ce sont 300 sapins illuminés qui vous accueillent dès l’entrée du parc et le spectacle continue dans les salons d’apparat du château (chauffés en cette période!), chacune avec un décor différent.

Dans tout le château des feux sont allumés dans les cheminées pendant toute la durée des visites et de doux parfums de cannelle, pain d’épices, vanille ou chocolat flottent dans l’air dans une typique évocation de Noël.

Ours en peluche d’époque et de toute taille, anges et fées, automates musiciens, trains électriques géants, jouets d’antan, sapins de toutes les couleurs se succèdent de salon en salon.

La salle à manger accueille une majestueuse table de fête où on rêverait de fêter le réveillon. Mais le clou du spectacle a lieu dans l’immense grand salon ovale qui abrite une montgolfière décorative de 10 mètres de haut spécialement fabriquée pour l’occasion.

Suspendue au dessus d’une petite forêt où des ours conduisent des traineaux, son gros ballon de tissu bleu est orné d’écureuils dorés symbole de Nicolas Fouquet et de Vaux-le-Vicomte.

Bien sûr les enfants sont les rois de la fête. Des costumes sont mis à leur disposition s’ils veulent se déguiser et chacun d’entre eux reçoit un paquet de gâteaux.

A la tombée de la nuit le parc s’illumine de mille feux et toute la famille est invitée à emprunter le sentier des jouets-lanternes, d’énormes personnages de toutes les couleurs illuminés de l’intérieur.

A la fin du parcours chaque enfant reçoit un petit cadeau surprise. Noël est un moment pour recevoir des cadeaux mais aussi pour en faire.

Tous les enfants qui viennent au château peuvent y amener un jouet dont ils ne se servent plus et le déposer dans la hotte du Père-Noël de Vaux-le-Vicomte.

En association avec la Croix Rouge Française ses jouets seront offerts à des enfants défavorisés de la région, pour qui une visite gratuite exceptionnelle est organisée début janvier au château.

L’esprit de Noël est bien vivant à Vaux-le-Vicomte !

Informations complémentaires: http://vaux-le-vicomte.com/vaux-le-vicomte-fete-noel/

Par Annick Dournes et Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Amsterdam donne sa langue au chat

Amsterdam donne sa langue au chat

381 vues
20 septembre 2019 0

Le Catboat est un refuge pour chats d’Amsterdam. Il est situé sur une péniche...

La Techno parade à Paris

La Techno parade à Paris

661 vues
13 septembre 2019 0

Créée en 1998 à l’initiative de Jack Lang, la Techno Parade à Paris a...

Motown : le label de soul fête ses 60 ans

Motown : le label de soul fête ses 60 ans

849 vues
6 septembre 2019 0

Découvreurs de certains des plus grands chanteurs afro-américains tels que Michael Jackson, Marvin Gaye,...