Tignes tire tout vers le haut


La station de ski de Tignes a inauguré ce jour, le 28 septembre 2018, son nouveau téléphérique qui est le plus grand et le plus haut téléphérique-terrasse au monde.

Situé à 3 032 mètres d’altitude sur le glacier de Grande Motte aux portes du Parc national de la Vanoise, le nouveau téléphérique de Tignes appartient à une nouvelle génération d’appareils. Ses deux cabines avec terrasse sur le toit offriront aux passagers une vue unique à 360 degrés sur l’un des plus beaux panoramas des Alpes françaises avec vue sur le mont Blanc, la Cime de Bellecôte, l’aiguille de la Grande Sassière.

Ce nouveau téléphérique exceptionnel a été conçu pour résister aux contraintes météo à plus de 3 000 m d’altitude, s’intégrer au mieux dans son environnement et offrir à ses passagers un point de vue unique sur l’incroyable écrin de nature qui l’entoure.

Sa conception a été réalisée en Suisse par l’entreprise Garaventa AG et fait appel aux technologies les plus avancées en matière de confort et de sécurité. Son ouverture aux skieurs est prévue dès cet hiver en même temps que l’ouverture du domaine skiable. En raison des températures extrêmes et des fortes chutes de neige l’hiver à plus de 3000 m, les deux terrasses des cabines seront accessibles au public à compter du mois de mai.

Financé par la Société des téléphériques de Grande Motte (STGM) qui exploite le domaine skiable de Tignes, ce nouveau téléphérique s’intègre dans un projet global d’investissement baptisé Altitude Experiences… dont le montant s’élève à 17 millions d’euros.

Imaginé dans le cadre d’un partenariat entre la STGM et le Parc national de la Vanoise, Altitude Experiences… est un parcours « Unique, Ludique & Pédagogique » qui débutera à la gare du funiculaire de Tignes à 2 100 m pour atteindre le glacier de Grande Motte, à 3 032 m d’altitude.

Altitude Experiences… ouvrira au public en mai 2019. Il sera adapté à tous les publics y compris les personnes en situation de handicap.

Entre 3 032 et 3 456 m, les visiteurs auront accès à des points de vue situés à des niveaux d’altitudes variés afin de capter un panorama d’exception et de vivre la sensation d’être suspendu entre ciel et terre.

En complément, des supports pédagogiques aux formes diverses apporteront toute l’information sur cet environnement et cet écosystème exceptionnels.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Georgia O’Keefe : ses fleurs, paysages urbains et ses gratte-ciel

Georgia O’Keefe : ses fleurs, paysages urbains et ses gratte-ciel

1049 vues
19 novembre 2021 0

Le Centre Pompidou présente la première rétrospective en France de Georgia O’Keeffe (1887 –...

La Quotidienne a testé pour vous le Domaine des Remparts à Marrakech

La Quotidienne a testé pour vous le Domaine des Remparts à Marrakech

1230 vues
5 novembre 2021 2

Vous avez rêvé d’un séjour à Marrakech où vous pourriez aller à la découverte...

S’occuper des enfants pendant les vacances de la toussaint, un casse-tête mais des solutions

S’occuper des enfants pendant les vacances de la toussaint, un casse-tête mais des solutions

2868 vues
30 octobre 2021 0

Et oui, les vacances de la Toussaint approchent à grands pas avec, logiquement, un...