Splendeurs et misères d’un gaijin


Sans argent et bientôt sans papiers, un Français se lance dans une course au visa qui le conduit à se faire exploiter par des agriculteurs près de Tokyo. Il travaille ensuite à la chaîne sous le tranchant du regard d’un superviseur prêt à mourir tel un samouraï pour son patron.

Plus tard, il intègre la brigade d’un restaurant français à Osaka, menée par le chef Sakamoto. Enfin il est embauché comme assistant d’anglais dans des écoles publiques, et ce, malgré son accent fort en brie, sinon en camembert.

Il peut dès lors postuler à un visa de travail. Le lui accordera-t-on ? Pas sûr. Si le bureau de l’Immigration ne veut pas de lui, pourquoi ne pas séduire une Japonaise et, qui sait, l’épouser…

Un gaijin (litt. « personne de l’extérieur ») est le terme japonais utilisé pour désigner un étranger au Japon.

Splendeurs et misères d’un gaijin au Japon
de Yacine Zerkoun
Editions Librinova





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

En mode Freeman façon Louisiane

En mode Freeman façon Louisiane

586 vues
7 février 2020 0

Après Hunter et Crow, Roy Braverman nous embarque avec Freeman en Louisiane. Qui est...

Assis. Sidéré. En Sibérie

Assis. Sidéré. En Sibérie

757 vues
17 janvier 2020 0

L’écrivain et voyageur Sylvain Tesson a obtenu le prix Médicis essai pour Dans les...

Quand Dumont d’Urville sort enfin de sa Coquille

Quand Dumont d’Urville sort enfin de sa Coquille

768 vues
10 janvier 2020 0

L’expédition Dumont d’Urville était une expédition française dans l’océan Antarctique initialement conçue sous la...