Odessa passe sans cesse de succès en succès


Odessa est une destination touristique de premier ordre, avec de nombreux cafés et discothèques, des kilomètres de plages de sable fin et une certaine atmosphère méridionale. La ville réalise ce paradoxe étonnant d’être à la foi l’étendard de l’Ukraine, un pays d’orientation socialiste et l’un des endroits les plus catholiques d’Europe de l’Est.

Son passé de luttes témoigne de l’amalgame entre son combat pour la foi chrétienne, et sa forte culture juive, et celui pour l’indépendance politique.

Les fêtes grandioses, les foules considérables qui se rendent aux processions sont autant de signes forts de l’attachement des habitants d’Odessa à des valeurs morales et des idéaux hauts placés. L’unité et la solidarité dont ils font preuve quand les circonstances l’imposent force le respect et l’admiration générale de tous.

cuirassé avionPour se rendre à Odessa, le mieux est d’emprunter les lignes de la Lot Polish Airlines où, via Varsovie, on atterrit très facilement en Ukraine après un vol agréable de quelques toutes petites heures.

A l’invitation de l’agence de voyage Morgan tours à Paris, on apprend rapidement qu’ Odessa possède un important centre portuaire commercial qui fournit en marchandises et matières premières une bonne partie du pays.

cuirassé 12En fait, Odessa comprend deux ports : Odessa et Youjne (ce qui signifie « au Sud »), un important terminal pétrolier dans la banlieue. Illitchivsk, autre port important, se trouve dans la même oblast, au sud-ouest d’Odessa. Ensemble, ils forment un nœud de communication ferroviaire important. Les industries pétrolières et chimiques d’Odessa sont reliées par des oléoducs stratégiques à la Russie et à l’Union européenne.

La ville est un des pôles économiques les plus importants d’Ukraine, doté d’industries agroalimentaire, textile et manufacturière. De plus, Odessa abrite un nombre considérable de marchés en plein air qui fournissent tout le pays en biens de consommation.

Un passé prestigieux, un avenir en or

Dans l’Antiquité, la région d’Odessa était peuplée par les Daces et les Scythes, et colonisée par les Grecs comme toute cette partie des côtes de la mer Noire. Des peuples migrateurs sont arrivés à partir du iiie siècle (Huns, Avars, Gépides, Petchenègues, Sarmates, Goths, Slaves).

cuirassé 4Odessa a été temporairement sous l’influence polonaise et lituanienne. De 1803 à 1814, Armand du Plessis, duc de Richelieu, fut gouverneur d’Odessa et de Nouvelle Russie. Ayant fui la Révolution française, il servit dans l’armée russe contre les Ottomans. On lui attribue le tracé de la ville et l’organisation de ses aménagements et de ses infrastructures. Il organisa une quarantaine courageuse pendant une épidémie de choléra qui contribua à sa renommée. Il est considéré comme l’un des pères fondateurs de la ville et avait l’amitié d’Alexandre Ier. Il fut ensuite premier ministre de France, au retour de Louis XVIII

Avant la Première Guerre mondiale se développe une activité cinématographique à Odessa. Ainsi, le Studio d’Odessa est fondé en 1907 et devient par la suite un des plus importants du cinéma muet russe et du cinéma ukrainien.

cuirassé 3En 1905, Odessa fut le théâtre d’événements révolutionnaires et d’un soulèvement d’ouvriers soutenus par l’équipage du cuirassé Potemkine pendant la Révolution russe de 1905. Cette mutinerie donna lieu au Le Cuirassé Potemkine, un film tourné en 1925 par Sergueï Eisenstein.

Ou dormir à Odessa ?

Il y a beaucoup d’hôtels à Odessa, les prix varient et sont plutôt élevés au centre ville. La meilleure saison pour vous rendre à Odessa : d’avril à juin, les prix des hôtels et appartements sont encore raisonnables et la météo agréable.

cuirassé hotelNotre coup de coeur sera l’hôtel Bristol dont l’emplacement très central au coeur de la ville, la qualité de l’architecture du bâtiment et sa décoration intérieure en font un palace agréable et somptueux au coeur d’Odessa.

Que voir à Odessa ?

L’escalier Potemkine
Le grand escalier qui part du Boulevard Primorsky et qui descend vers le port, immortalisé par le film d’Eisenstein « Le Cuirassé Potemkine ».

escalierIl offre un panorama remarquable sur ma mer.

Le musée de la Marine
juste entre l’Opéra et Musée de la Littérature. histoire de la Marine et de la flotte.

Les monuments religieux d’Odessa
A visiter le monastère Uspensky, construit en 1824, l’Eglise de Sainte Marie Magdaleine, la synagogue et la mosquée Muslim.
La fabrique du brandy d’Odessa
La plus ancienne fabrique de ce type de l’ Ukraïne. En 1863, la fabrique a été construite. Plus tard, elle a été acquise par la famille du célèbre fabricant russe Shustov, dont la firme possédait quelques fabriques dans l’Empire Russe.

cuirassé 5Le marché d’Odessa
c’est sans doute l’endroit à Odessa le plus connu des étrangers. Le plus grand marché alimentaire de l’Europe de l’Est.

Des plages de rêves, des créatures mythiques

Toute la côte d’Odessa est accessible pour la baignade sauf le port. Langeron (le plus proche du centre), Otrada, Delfin, Tchkalov, Arkadia. Ce sont des plages de galets mais souvent on y a mis du sable pour rendre la baignade plus agréable.

cuirrassé fillecuirrassé 3En revanche, la plage d’Arkadia et toutes les plages à gauche du centre ville sont couvertes de sable naturel. A noter, sur la plage Tchkalov une partie est réservée aux nudistes.

On l’appelle autrement la « plage sauvage », pour souligner son aspect originel (du galet et non du sable) avec une source naturelle qui se jette dans la mer.

Les filles les plus belles du monde sont sur la plage d’Odessa. Le nombre de créatures sexy au mètre carré y est réellement imbattable …

Odessa, the new place to be

L’annexion en mars 2014 par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée, jadis une destination privilégiée des estivants sur la mer Noire, a poussé les vacanciers à chercher d’autres lieux de villégiature à l’intérieur de leur pays. Odessa profite à plein de ce phénomène.

Concours, bals masqués, ou cours de danse latino-américaine: face à la demande croissante, les hôtels les plus huppés tentent d’être à la hauteur des attentes de leurs clients qui ont dû renoncer à des vacances en Turquie ou en Egypte, devenues trop onéreuses, suite à la dévaluation du hryvnia, la monnaie ukrainienne, qui a perdu deux tiers de sa valeur face au dollar en un an et demi .

« On peut parler d’un boom du tourisme intérieur« , a d’ailleurs déclaré Igor Goloubakha, président de l’association des tour-opérateurs ukrainien.

Un boom en tout cas qui n’est pas loin de faire splash !





    1 commentaire pour “Odessa passe sans cesse de succès en succès

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’estuaire de la Gironde, là où il faut aller cet été

L’estuaire de la Gironde, là où il faut aller cet été

876 vues
10 juillet 2020 0

Un mariage féérique entre la Garonne et la Dordogne, la Gironde inspire le calme...

Giverny pour faire bonne impression

Giverny pour faire bonne impression

878 vues
26 juin 2020 0

A Giverny, tout au long de l’été, 7 jours sur 7, les visiteurs pourront...

Le Château de Lunéville, un site patrimonial au coeur de la Lorraine

Le Château de Lunéville, un site patrimonial au coeur de la Lorraine

966 vues
12 juin 2020 0

Après deux mois de fermeture, et de façon progressive, il est de nouveau possible...