Monte Cinto, l’esprit corse au sommet


Situé sur les communes d’Asco et de Lozzi dans le département de la Haute-Corse, le Monte Cinto est la plus haute cime d’un contrefort délimitant le Niolo et la Caccia.

La première ascension touristique connue est celle d’Édouard Rochat et de ses compagnons faite par le versant sud le 6 juin 1882. Puis le 26 mai 1883 c’est au tour de l’alpiniste anglais Francis Fox Tuckett accompagné du guide François Devouassoud ainsi que du peintre montagnard Compton, de traverser le mont en passant par la brèche qui porte actuellement son nom.

Le massif du Monte Cinto est entaillé par de hautes vallées sur ses deux versants (Figarella, Fango, Tartagine, Asco) et le plus long cours d’eau de l’île, le Golo, y prend sa source. Le Monte Cinto (2 706 m) est le point culminant du massif et de la Corse.

Surnommé le « toit de la Corse », le panorama embrasse toute la Corse. Les activités d’escalade, d’alpinisme et ski de randonnée y sont pratiquées toute l’année.

http://www.corte-tourisme.com/le-monte-cintu-corte-51-fr.html





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Helvète underground : le charme de la formation suisse

Helvète underground : le charme de la formation suisse

661 vues
16 octobre 2020 0

C’est l’école de management hôtelier la plus ancienne et la plus prestigieuse au monde....

Au Japon, ces marchés marchent du tonnerre

Au Japon, ces marchés marchent du tonnerre

703 vues
9 octobre 2020 0

Si les marchés font profondément partie de la culture française, c’est aussi le cas...

Moua : un musée d’art sous-marin façon perso

Moua : un musée d’art sous-marin façon perso

783 vues
2 octobre 2020 0

On enfile palmes, masque et tuba pour visiter ce musée d’art contemporain situé sur...