Miró nous en met plein la vue


Réunissant près de 150 œuvres dont certaines inédites en France et couvrant 70 ans de création, cette rétrospective retrace l’évolution technique et stylistique de l’artiste. Miró crée à partir de ses rêves et nous ouvre les portes de son univers poétique.

Il transforme ainsi le monde avec une apparente simplicité de moyens, qu’il s’agisse d’un signe, d’une trace de doigt ou de celle de l’eau sur le papier, d’un trait apparemment fragile sur la toile, d’un trait sur la terre qu’il marie avec le feu, d’un objet insignifiant assemblé à un autre objet.

Joan Miró (1893-1983) tient une place singulière dans l’histoire de l’art du 20e siècle. La rétrospective du Grand Palais permet de présenter son œuvre dans toute sa diversité. En effet, cet artiste catalan a su développer une approche originale tant dans le domaine de la peinture que de la céramique et de la sculpture.

De sa terre natale à Paris, au cœur d’une époque tourmentée, le peintre réinterprète la réalité librement. Contemporain de Picasso (1881-1973), de Matisse (1869-1954), du surréalisme, il ouvre une voie artistique autonome et invente un univers coloré et poétique. Les œuvres, exposées selon un parcours chronologique, retracent l’itinéraire de cet artiste hors-norme, au regard généreux posé sur le monde.

Du 03 octobre 2018 au 04 février 2019
Grand Palais
3 avenue du Général Eisenhower, Paris





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le Paradis d’Oiseaux dans le plus beau des écrins

Le Paradis d’Oiseaux dans le plus beau des écrins

300 vues
25 mai 2019 0

L’École des Arts Joailliers présente, jusqu’au 13 juillet prochain, « Paradis d’Oiseaux », une...

La Galice au 49e Festival Interceltique de Lorient

La Galice au 49e Festival Interceltique de Lorient

177 vues
25 mai 2019 0

Du 2 au 11 août, aura lieu la 49e édition du Festival Interceltique de...

Comiques transatlantiques : de Linder à Chaplin (1910-1925)

Comiques transatlantiques : de Linder à Chaplin (1910-1925)

262 vues
25 mai 2019 0

A la Belle-Epoque, les comiques de l’écran comme Max Linder, André Deed et Rigadin...