Marseille trouve le bon tempo


Grâce à un savant dosage entre têtes d’affiche confirmées et découvertes, le Festival « Marseille Jazz des Cinq Continents » s’est affirmé après 18 années de présence, parmi les grands festivals de jazz d’envergure nationale et internationale et a imposé Marseille comme une « destination jazz ».
L’édition 2017, qui se déroulera du 19 au 29 juillet, se tourne vers l’Amérique. Sa programmation vient d’être dévoilée !

Le plateau du festival 2017, avec pas moins de 10 concerts, sera à la hauteur de sa réputation : des artistes qui ont déjà une certaine habitude du festival comme George Benson, Herbie Hancock, Roberto Fonseca, Guillaume Perret et des premières fois à Marseille comme Norah Jones, Kamasi Washington, Imany et bien d’autres.

L’ouverture se fera sur le toit-terrasse de la Friche de la Belle de Mai (19 juillet), deux soirées au Théâtre Silvain (20 et 21 juillet) et une nuit sur les terrasses du MuCEM (22 juillet) avant de retrouver les jardins du Palais Longchamp pour 6 concerts (24, 25, 26, 27, 28 et 29 juillet)..

Les temps forts de cette édition

Le pianiste Ahmad Jamal donnera deux concerts exceptionnels à l’Opéra de Marseille les 12 et 13 juin. A 87 ans, Ahmad Jamal fait figure de dernier des géants du jazz, ayant participé à l’âge d’or du genre dans les années 50 et 60 aux côtés des Ellington, Gillespie ou Parker.

Il présentera, en première mondiale, son nouvel album intitulé « Marseille » avec, en featuring, le rappeur Abd Al Malik et la chanteuse de jazz Mina Agossi. Un grand moment en perspective !

Le vrai son de Cuba au Théâtre Silvain. L’histoire du latin jazz en un seul spectacle ! Le nouveau pape du jazz cubain, Roberto Fonseca se produira le 21 juillet à 21h au Théâtre Silvain.

Couronnée neuf fois aux Grammys Awards, Norah Jones, véritable emblème de la scène jazz mondiale, elle aussi, investira le Parc Longchamp le 24 juillet.

Le duo Nguyên Lê et Ngô Hông Quang assurera la première partie de soirée. Les deux artistes modernisent la musique vietnamienne et dessinent des espaces sonores dépaysants.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Martin Barré au Musée des Beaux-Arts de Rouen

Martin Barré au Musée des Beaux-Arts de Rouen

851 vues
13 janvier 2023 0

Peintes entre 1956 et 1967, les quatorze œuvres présentées dans l’exposition illustrent la décennie...

« Mémoire Vive » par Katre à Molitor

« Mémoire Vive » par Katre à Molitor

944 vues
6 janvier 2023 0

A travers l’exposition personnelle « Mémoire Vive » et son installation au sein du...

Les années folles de l’aviation

Les années folles de l’aviation

1089 vues
16 décembre 2022 0

Consacrée à la période de l’entre-deux-guerres, l’exposition « Les années folles de l’aviation, l’aéronautique...