Le Musée de la Marine prend de la profondeur


Le musée national de la Marine à Paris est l’un des derniers grands musées français à conduire sa rénovation, et le dernier sur le site du Palais de Chaillot. Vivant et interactif, le futur musée fera appel aux technologies les plus innovantes. Riche de sa propre histoire et de ses collections uniques au monde, ayant débuté en 1748, il racontera des histoires de marine, de mer et de marins. Invitant au voyage, il sera un musée porteur d’émotions et de savoirs, un outil puissant de sensibilisation de tous les publics pour éclairer les enjeux maritimes de notre planète.

Carrefour d’échanges scientifiques ouvert sur le monde, il sera pour la France un vecteur de rayonnement à l’international.

Fort d’un nouveau projet architectural et d’une scénographie adaptée aux attentes d’un public en constante évolution, légitimement exigeant, le musée confortera son rang parmi les premiers musées maritimes de référence, en Europe et dans le monde.

Les visiteurs ne pourront découvrir qu’en 2022 le musée de la Marine.

Un parcours renouvelé pour parler au plus grand nombre

Musée protéiforme, à la fois de sciences et techniques, d’histoire, de beaux-arts et de civilisation, le musée national de la Marine se doit de ne négliger aucun de ces aspects qui font sa singularité dans le paysage muséal français.

Son histoire même montre la pluralité des approches qui ont présidé à la constitution de ses collections. En effet, d’abord émanation maritime des collections royales et impériales, elles ont ensuite été, au gré de ses directions successives, fortement teintées d’ethnographie avant de revêtir au cours du XXe siècle un discours à prédominance militaire.

Il a donc été décidé de mettre en place un parcours semi-permanent qui offre, par des nouvelles présentations prévues à intervalles réguliers, une variété de thèmes et le renouvellement des thématiques abordées.

Amuser la galerie

Le futur musée s’articulera autour de plusieurs galeries qui ont été imaginées pour répondre aux attentes des différents publics :

un espace « Repères » en début de parcours, lieu immersif qui offre des clefs de compréhension sur les enjeux maritimes,
– trois espaces « semi-permanents » renouvelés tous les trois à cinq ans sur les thèmes les plus emblématiques de notre histoire et de notre futur,
– des espaces appelés « studios » qui mettront en valeur les plus belles œuvres des collections,
– un nouvel espace qui permettra d’organiser deux expositions temporaires par an, pour tous les publics, sur –des sujets d’envergure, en lien avec l’actualité maritime,
– des espaces complémentaires qui favoriseront la rencontre et l’échange : un nouvel auditorium de 200 places,
– des espaces de travail, un centre de ressources, une boutique agrandie, un restaurant ouvert à tous et un espace d’actualité où seront exposés et débattus tous les grands sujets maritimes contemporains.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Des Îles Féroé tout au long de l’année

Des Îles Féroé tout au long de l’année

531 vues
14 février 2020 0

Et si vous partiez à la découverte des Îles Féroé , 18 îles magnifiques...

Un paradis blanc à 360° au jardin d’acclimatation

Un paradis blanc à 360° au jardin d’acclimatation

595 vues
31 janvier 2020 0

Après avoir découvert dans la première réserve virtuelle à 360°, en coopération avec Wild...

Une Alternative ethnopunk à Mulhouse

Une Alternative ethnopunk à Mulhouse

640 vues
24 janvier 2020 0

La Cité du Train – Patrimoine SNCF (Mulhouse) et la Compagnie Versatile présentent lun...