Le Château de Lunéville, un site patrimonial au coeur de la Lorraine


Après deux mois de fermeture, et de façon progressive, il est de nouveau possible de venir profiter d’un site patrimonial remarquable, au cœur du département de Meurthe-et-Moselle : le Château de Lunéville. Après, l’ouverture le 25 mai dernier de l’espace muséal des communs avec son exposition « Les belles heures des ducs de Lunéville » c’est désormais, depuis ce 2 juin, que le public est à nouveau invité dans le jardin et le parc des Bosquets, un véritable havre de paix où flâner sur les traces des ducs de Lorraine.

Afin de permettre aux visiteurs un accès facilité au site, le Département de Meurthe-et-Moselle, propriétaire du site, a pris la décision d’accorder la gratuité à tous, et ce jusqu’au 30 juin 2020. Le corps central du château est à son tour accessible depuis le 10 juin dernier.

Un château remarquable

Le château de Lunéville, véritable chef-d’œuvre de l’architecture classique que l’on doit à l’architecte nantais Germain Boffrand, n’a eu de cesse de se transformer au fil des siècles.

D’abord forteresse féodale puis fief des ducs de Lorraine depuis Léopold 1er, Lunéville a des airs d’un Versailles lorrain. Parmi les plus importants châteaux français,le site de Lunéville a accueilli en ses murs princes, rois et philosophes.

Le château de Lunéville a de nombreuses fois été la proie des flammes. Le dernier incendie, en 2003, est encore vivace dans les mémoires.

Bon nombre d’artisans mirent leurs talents et savoir-faire au service de ce qui constitue aujourd’hui une formidable vitrine des métiers du patrimoine. Tous relevèrent ce défi patrimonial afin de sauvegarder cette inestimable porte ouverte sur le XVIIIe siècle, Grand Siècle Lorrain.

Si les premiers espaces restaurés ont pu accueillir des visiteurs dès septembre 2010, c’est depuis 2017, qu’en qualité de propriétaire unique, le département de Meurthe-et-Moselle poursuit la valorisation du site notamment à travers une vie culturelle intense à laquelle participe le musée du château.

Riche de plus de huit mille œuvres, le musée a pu mettre en place au printemps 2017 un premier parcours permanent, permettant de découvrir une histoire et des lieux uniques.

Jardin et parc à découvrir

Créés au début du XVIIIe siècle par Yves des Hours, disciple de Le Nôtre, puis embellis pour le roi Stanislas, le jardin et le parc des Bosquets déploient un paysage absolument unique dans l’Est de la France.

Des parterres géométriques, des statues, des pièces d’eau typiques des jardins à la française, viennent contraster avec la partie plus sauvage des Bosquets, ou la nature reprend ses droits.

Classés monuments historiques depuis 1998, ces 21 hectares de verdure sont le poumon vert du site, et permettent aux amateurs de patrimoine et de jardins historiques de profiter de balades dépaysantes et atypiques.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Fufu fait son festival

Fufu fait son festival

504 vues
16 octobre 2020 0

La Cinémathèque française consacre pour la première fois une grande exposition à un acteur,...

La Patinoire des Etoiles aux jardins du Trocadéro

La Patinoire des Etoiles aux jardins du Trocadéro

565 vues
9 octobre 2020 0

Pour sa seconde édition, et suite au succès de la première, la Patinoire des...

L’estuaire de la Gironde, là où il faut aller cet été

L’estuaire de la Gironde, là où il faut aller cet été

1030 vues
10 juillet 2020 0

Un mariage féérique entre la Garonne et la Dordogne, la Gironde inspire le calme...