Le Bataclan joue les Phoenix


Le Bataclan, qui s’appelait à l’origine Le Grand Café Chinois- Théâtre Ba-ta-clan1, est une salle de spectacle parisienne édifiée par l’architecte Charles Duval en 1864 et située 50, boulevard Voltaire dans le 11e arrondissement. Aujourd’hui il est la propriété du groupe Lagardère qui a racheté depuis juillet denier les parts (30 %) des anciens propriétaires Olivier Poubelle et Jules Frutos.

Même s’il peine à redevenir ce temple du divertissement parisien qu’il a toujours été, les objectifs fixés par Jérôme Langlet, nouveau patron, mandaté par Lagardère sont clairs : faire revivre au plus vite ce lieu légendaire.

Le premier nom du Bataclan faisait référence à Ba-ta-clan, une opérette d’Offenbach. Avec l’abandon des traits d’union, son nom est revenu au mot original bataclan, évoquant un joyeux vacarme ou remue-ménage.

Le 13 novembre 2015, à la suite de plusieurs attentats dans le même périmètre parisien, trois hommes armés de fusils d’assaut et de ceintures explosives pénètrent dans le bâtiment pendant un concert des Eagles of Death Metal et tirent dans la foule massée aux balcons et dans la fosse, faisant 90 morts et plusieurs centaines de blessés.

Plus de trois ans après le traumatisme est toujours présent et la salle n’a proposé que 75 spectacles en 2018, là où elle en proposait plus du triple du temps de sa splendeur.
Un traumatisme ressenti aussi bien par le public, beaucoup moins nombreux, que par les artistes souvent réticents à se produite sur la scène.

« Il faudra du temps pour retrouver la pleine ambiance d’antan« . Du temps mais également de la programmation pointue, de qualité et diversifiée que ce propose d’apporter Florence Jeux, ex-Directrice générale des Francofollies, installée depuis décembre aux commandes des opérations qui compter bien faire revenir rapidement tout son petit monde.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Une exposition qu’on pique pour ne pas perdre son sang froid

Une exposition qu’on pique pour ne pas perdre son sang froid

567 vues
14 juin 2019 0

L’exposition Poison au Palais de la Découverte place les visiteurs au cœur d’un voyage...

Trois expositions immanquables à la Fondation Custodia

Trois expositions immanquables à la Fondation Custodia

911 vues
3 mai 2019 0

La Fondation Custodia propose trois expositions se faisant écho entre elles au premier étage...

Tom & Jerry : leur secret enfin dévoilé …

Tom & Jerry : leur secret enfin dévoilé …

1146 vues
12 avril 2019 0

Le saviez-vous ? Derrière beaucoup de coutumes, usages, traditions et expressions militaires se cachent...