La fille qui tirait les pénos


La Coupe du monde féminine de football 2019 est la huitième édition de la Coupe du monde féminine de football. Elle se déroule cette année en France, du 7 juin au 7 juillet prochain. C’est la première fois que la France organise la coupe du monde féminine de foot.

52 rencontres seront ainsi disputées dans neuf villes : Paris, qui s’est notamment vu attribuer le match d’ouverture, Reims, Valenciennes, Le Havre, Rennes, Grenoble, Montpellier, Nice, où se tiendra le match pour la 3e place, et Lyon, qui recevra les demi-finales et la finale.

Quatre ans après le Canada, la France organise ainsi cette 8e édition de la Coupe du monde de football avec 24 équipes conviées, réparties dans six groupes, dont les deux premières équipes et les quatre meilleures troisièmes qui seront qualifiées pour les huitièmes de finale.

Un trophée convoité

Après avoir visité chacun des 24 pays qualifiés pour France 2019, le trophée de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ est de retour dans le pays hôte.

L’objet le plus convoité du football féminin a débuté son « tour de France » le mardi 14 mai dernier à Paris, site du match d’ouverture entre la France et la République de Corée le 7 juin, et le terminera à Lyon, où aura lieu la finale le 7 juillet 2019.

Alors que l’enthousiasme autour de la compétition ne cesse de grandir, les supporters de toute la France auront l’occasion d’approcher de près le trophée de la Coupe du Monde Féminine.

Durant ces deux prochaines semaines, ce dernier sera présenté dans des écoles, des lycées, des mairies et des stades, où l’attendront de nombreux admirateurs et invités.

D’anciennes joueuses internationales françaises et des FIFA Legends seront présentes sur certaines dates de la tournée.

Avec Ettie la mascotte

Le public pourra apercevoir ettie™ du 7 juin au 7 juillet, à l’occasion de chacun des 52 matches de la compétition et lors des animations organisées en marge de ceux-ci.
Ettie™ souffle ce 12 mai son 17ème anniversaire.

Il y a un an, le public découvrait la fille de Footix et mascotte de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019

La France favorite ?

A 100 jours du début de la compétition, 500.000 places ont déjà été vendues, sur les 1,3 million de billets disponibles. De quoi laisser augurer un vrai succès populaire.

Solides outsiders, Amandine Henry et ses coéquipières ont des raisons d’espérer imiter leurs homologues masculins, vainqueurs en Russie en 2018. Face à elles, l’Allemagne, les Etats-Unis et la Norvège feront figure d’épouvantails, quand bien même les Scandinaves, qu’elles joueront au premier tour, devront faire sans leur Ballon d’or, la Lyonnaise Ada Hegerberg, désormais en retrait de sa sélection nationale.

https://fr.fifa.com/womensworldcup/matches/





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Déjà trois millions de visites au Musée National Picasso-Paris

Déjà trois millions de visites au Musée National Picasso-Paris

627 vues
20 juillet 2019 0

Cinq ans après sa réouverture en octobre 2014, le Musée national Picasso-Paris vient de...

Cyclisme et tourisme : Une belle boucle en or

Cyclisme et tourisme : Une belle boucle en or

829 vues
12 juillet 2019 0

Le 29 juin dernier, jour de la conférence de présentation du Tour de France,...

On est là pour voir le défilé

On est là pour voir le défilé

1213 vues
5 juillet 2019 0

Rien n’est laissé au hasard, tout est réglé au millimètre, aucune fausse note ne...