Diable, du Vaudou made in France !


Sorcellerie ou divination : en occident, le vaudou est souvent envisagé sous sa facette la plus spectaculaire. Pourtant, le vaudou est bien plus que ça ! Cette religion trop méconnue, car transmise de façon orale, a donné naissance à une culture très riche et à une philosophie de vie encore très pratiquée aujourd’hui. Du culte des ancêtres à la médecine en passant par tous les grands événements qui marquent une existence, le vodou a laissé son empreinte dans toute l’Afrique de l’Ouest.

Depuis 3 ans, la France possède la plus grande collection d’objets vodou ouest-africains au monde. Plus de 1000 pièces exceptionnelles sont ainsi présentées au public au Château musée Vodou de Strasbourg, un lieu unique en son genre puisqu’il s’agit d’un ancien château d’eau de 1878.

De mars à octobre 2018, il accueillera la toute première exposition temporaire organisée par l’Association des Amis du Musée Vodou : « Vodou au féminin – Des mythes originels aux femmes d’aujourd’hui en Afrique de l’Ouest ».

La collection, originaire du Ghana, Bénin, Togo et Nigéria, dévoile ses secrets dans un écrin exceptionnel : un château d’eau de 1878. Le public y est invité à découvrir une culture méconnue et une philosophie de vie encore très pratiquée aujourd’hui.

L’Association des Amis du Musée Vodou, à but non lucratif, a pour vocation de soutenir le Château Vodou dans son évolution et rayonnement en France et à l’international.

Afin de poursuivre cette installation prometteuse et de faire en sorte que le Château Vodou devienne un acteur scientifique et culturel incontournable de la philosophie vaudou, l’association propose pour la première fois de sa jeune histoire une exposition temporaire à thème, unique en France, des objets de la réserve.

Pour sa première exposition à thème, le Château Vodou traitera de la femme en pays vodou et des divinités féminines.
Les femmes et les divinités féminines sont des actrices incontournables de l’histoire de l’Afrique de l’Ouest. Leurs statuts de mères, d’épouses, de vieilles femmes sont à la source de nombreux mythes et de pléthore de légendes.

Leur rôle est décisif dans le fonctionnement de la société et capital dans la conscience collective.

Dans ces sociétés patriarcales, la femme est considérée comme le vecteur de transmission de la tradition spirituelle. Elle a le rôle de mémoire et celui d’organiser la société, la famille.

Elle est l’un des piliers de la vie religieuse et cultuelle. L’exposition proposera de découvrir les caractères et les spécificités des divinités féminines du panthéon vaudou, leur esthétique, mais aussi l’histoire des Amazones du Royaume du Dahomey et le quotidien des prêtresses.

Le musée proposera un parcours scénographié présentant diverses œuvres ainsi que des films de rituels.

L’exposition fera un parallèle entre le statut et rôle
symbolique de ces divinités féminines et la réalité du quotidien des femmes.

L’exposition sera suivie de plusieurs évènements et activités proposés au public (conférences, projections de films et de reportages, visites guidées…) pour un véritable voyage en pays vodou !





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment Cologne a été mise au parfum

Comment Cologne a été mise au parfum

615 vues
20 novembre 2020 0

Cologne a été fondée il y a 2 000 ans. C’est l’une des plus...

Rockabilly boogie : le Japon a la banane

Rockabilly boogie : le Japon a la banane

748 vues
6 novembre 2020 0

Le rockabilly arrive vers 1958 au Japon. Juste après le traumatisme d’Hiroshima et Nagazaki....

Helvète underground : le charme de la formation suisse

Helvète underground : le charme de la formation suisse

782 vues
16 octobre 2020 0

C’est l’école de management hôtelier la plus ancienne et la plus prestigieuse au monde....