Des Harlem Globe Trotters au plus haut


Les fans vont faire des bonds en apprenant la nouvelle. Les Harlem Globetrotters sont de retour en France pour huit dates au printemps 2019. Et ça va voltiger sec au dessus du parquet.

Légendes mondiales du basketball, les Harlem Globetrotters parcourent les continents depuis 90 ans pour faire découvrir un spectacle sportif unique en son genre. Les basketteurs aux multiples talents viendront de nouveau dans les salles françaises avec un show toujours plus surprenant !

Cette année encore, les meilleurs joueurs composeront l’équipe des Harlem. Big Easy Lofton, Ant Atkinson, Hi-Lite Bruton, Thunder Law, Bull Bullard et Cheese Chisholm, ainsi que les vedettes féminines TNT Lister et Ace Jackson*, vêtus de leurs mythiques maillots, enchaîneront les dribbles, les passes, les dunks et les tirs au panier sensationnels. À défaut de siffler les fautes techniques sur le terrain, l’arbitre sera également là pour assurer le show .

Une histoire de maillots

Les Globetrotters débutent dans la Negro American Legion League sous le nom de « Giles Post ». En 1927, ils deviennent professionnels sous le nom de « Savoy Big Five ».

La même année Abe Saperstein acquiert le club qu’il rebaptise les « Harlem Globetrotters », nom basé sur deux erreurs puisque l’équipe n’est jamais sortie des frontières du pays et vient en fait de Chicago dans l’Illinois. L’équipe est entièrement composée de joueurs noirs, alors non acceptés dans les ligues majeures du pays.

Un Harlem Globetrotters sait jongler avec trois ballons

À l’origine, les Globetrotters ont un niveau tout à fait compétitif. Ils concluent l’année 1934, celle de leur 1 000e match, avec un bilan de 152 victoires pour 2 défaites3.

En 1939, ils participent à leur premier tournoi professionnel, où ils sont défaits par les Rens de New York, la première équipe entièrement composée de joueurs noirs. Au même moment, ils commencent à offrir au public des facéties clownesques en parallèle au jeu. Saperstein ne s’oppose pas à ces « clowneries » et les autorise même à la condition que l’avance au tableau d’affichage le permette.

Aujourd’hui les Harlem Globetrotters cherchent à contrer les critiques qui affirment qu’ils ne jouent plus vraiment au basket-ball. Ils organisent donc des matchs contre des équipes universitaires ou des sélections comme le Magic Johnson’s All Stars. Avec des résultats plus ou moins bons, ils renouent avec la tradition des années 1950 durant lesquelles ils rencontraient souvent les clubs de la NBA.

Les dates en Avril

– sam. 06 avr. au dim. 07 avr. Zenith De Strasbourg, Eckbolsheim-Strasbourg;
– dim. 07 avr. 18:00 Galaxie, Amnéville;
– sam. 13 avr. 20:00 Arkea Arena, Floirac.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

A Memphis, il était une foire Elvis

A Memphis, il était une foire Elvis

568 vues
1 juillet 2022 0

Memphis est la ville la plus importante du Tennessee. Là se trouve le véritable...

Cannes veut bâtir le futur Hollywood français

Cannes veut bâtir le futur Hollywood français

826 vues
24 juin 2022 0

Après la présentation lors du festival du film en mai par la ville de...

Degas vu par Toulouse-Lautrec

Degas vu par Toulouse-Lautrec

802 vues
17 juin 2022 0

L’année 2022 marque le centenaire de la donation Toulouse-Lautrec au musée d’Albi (81). Cette...