Croisières en France : Un hôpital à bord et le coeur sur la main


Croisière feutrée, croisière modifiée mais croisière sécurisée. Pour un peu, cet été, les bateaux du Ponant deviendraient un refuge contre le Covid-19. Hôpital de bord, service de réanimation, laboratoire biologique, équipe médicale, tests PCR et sérologiques : what else ?

En cet été 2020, un certain nombre de Français vont dire merci à un virus décidément hargneux mais qui va leur permettre, pour la première fois de s’offrir le luxe d’une croisière à bord de la compagnie du Ponant sur les rivages français.

La bascule, en moins de deux mois, de l’offre des destinations lointaines habituelles vers la destination France, opérée par Le Ponant, a déjà été saluée comme une performance. Les agents de voyage ne s’y sont pas trompés comme le souligne Hervé Bellaïche (photo ci-contre), Directeur général adjoint : « ils ont joué un rôle extraordinaire ».

Nul doute qu’ils ont apprécié de pouvoir proposer cette aubaine novatrice à leurs clients à l’heure où bien des sources d’enthousiasme sont momentanément taries.

L’intuition qui, voici trois ans, a décidé Ponant à s’équiper d’un hôpital de bord sur l’ensemble de ses vaisseaux est une autre de ses performances.

Renforcée pour les nécessités du moment, elle se révèle, trois ans après, être un atout considérable.

Il y a trois ans, soucieux d’être toujours à la
hauteur de sa réputation, Ponant avait décidé d’équiper ses 12 navires d’hôpitaux embarqués. A
bord, personnel médical et infirmier et un équipement matériel performant.

De quoi faire des analyses sanguines pour détecter grippes, maladies tropicales, paludisme, VIH, infections diverses, traumatologie… mais aussi de quoi faire des radiographies, des échographies, analyser le rythme cardiaque, assurer de l’assistance respiratoire. Le tout 7 jours/7 et 24h/24.

Concernant l’infectiologie, le Ponant travaille depuis le début avec l’IHU, pôle des maladies infectieuses du CHU de la Timone de Marseille. Mais oui, précisément celui des équipes du Pr Raoult.

Il ne restait qu’à renforcer l’équipement et les dispositions par rapport à l’épidémie en cours.

Le Ponant bénéficie d’un dispositif de tests unique en Europe sous la forme d’un test PCR (Polymerase
Chain Reaction ou test nasal) donnant des résultats en 20 mn pour toute personne à bord et des tests sérologiques interprétables sous deux heures.

Ces dispositifs complètent les mesures drastiques de sécurité à bord : 100 % du staff testé chaque semaine, tous les passagers testés à l’embarquement, bornes thermiques pour vérifier la température en divers points de passages, évacuation éventuelle dans les deux heures de tout cas à risques.

Décontamination systématique de tout ce qui rentre (bagages, effets personnels, nourriture, fournitures) nettoyage systématique avec des produits spécifiques des cabines (deux fois par jour) et espaces collectifs (toutes les heures), restauration en deux services et uniquement servie à table.

A quoi s’ajoutent bien sûr les règles désormais classiques d’hygiène et de distanciation.

Que ce soit bien clair : profiter de ces installations sophistiquées ne sera absolument pas le but pour les croisiéristes de cet été mais savoir qu’elles existent est rassurant.

Evelyne Dreyfus

www.youtube.com/watch?v=aX7_5Wm6dyU





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bonnes vacances à tous

Bonnes vacances à tous

3562 vues
15 juillet 2020 1

Toute la rédaction de La Quotidienne vous souhaite de joyeuses vacances d’été et vous...

Ou sont les plus belles plages de vacances ?

Ou sont les plus belles plages de vacances ?

2071 vues
9 juillet 2020 2

Symbole des vacances d’été, la plage reste le lieu incontournable des touristes et l’endroit...

Tourisme à Hong Kong : rien ne va plus

Tourisme à Hong Kong : rien ne va plus

2166 vues
8 juillet 2020 0

Hong Kong devait célébrer, le 1er Juillet dernier, le 23ème anniversaire de la rétrocession...