Caillebotte fluctuat nec mergitur


Le tableau Partie de bateau, de Gustave Caillebotte (1848-1894), dit aussi «Canotier au chapeau haut de forme» appartenait à une collection particulière à Paris jusqu’en janvier 2023. Cette toile, désormais, a rejoint lundi dernier et pour toujours les collections nationales. Cela grâce au soutien financier exclusif du groupe de luxe LVMH.

« Il s’agit du plus important trésor national acquis par l’État grâce au mécénat depuis la création de cette catégorisation légale en 1993 », a commenté sur place Jean-Paul Claverie, le conseiller du PDG de LVMH Bernard Arnault.

À partir du moment où la puissance publique refusait le certificat d’exportation demandée pour l’œuvre par ses propriétaires, en janvier 2020, elle avait trente mois pour réunir le prix estimé par le marché, soit 43 millions d’euros.

La toile, présentée à l’exposition impressionniste de 1879, montre un canotier en train de ramer sur l’Yerres non loin de la propriété de la famille Caillebotte où l’artiste avait l’habitude de passer ses vacances estivales depuis l’âge de douze ans.

En 18765, Gustave Caillebotte s’était inscrit au Cercle de la voile de Paris situé à Argenteuil que fréquentaient Manet, Monet et Renoir; il sera fidèle toute sa vie à sa passion pour le nautisme et pour le canotage.

Il peint ici un ami élégant qui a juste enlevé sa veste, mais a gardé son haut-de-forme, comme s’il arrivait à peine de Paris (situé à une vingtaine de kilomètres) en séjour chez les Caillebotte. Au fond deux rameurs s’approchent en périssoire, sujet développé plusieurs fois par Caillebotte à cette époque.

Classé Trésor National en janvier 2020, le tableau est donc acquit par le Musée d’Orsay en janvier 2023, grâce au mécénat du groupe LVMH, et sera également exposé dans plusieurs musées français dans le cadre d’une célébration nationale autour des 150 ans de l’impressionnisme annoncée en 2024 par le ministère de la Culture et le musée d’Orsay.

Une autre des œuvres de Gustave Caillebotte, mort à 45 ans après 500 œuvres personnelles, « Jeune homme à sa fenêtre » a été achetée en novembre 2021 pour 53 millions de dollars par le musée Getty de Los Angeles, pulvérisant le record pour des enchères du peintre français.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

A Paris, trois aéroports aux hauts niveaux

A Paris, trois aéroports aux hauts niveaux

997 vues
17 mars 2023 0

Les aéroports, ces colosses de tôle et de verre, sont devenus au fil du...

A la lueur des vitraux de la basilique de Saint-Denis

A la lueur des vitraux de la basilique de Saint-Denis

1220 vues
25 février 2023 0

Les vitraux du déambulatoire de la basilique cathédrale Saint-Denis, datant de la moitié du...

Des gares disparues à Paris, de quais en stations fantômes

Des gares disparues à Paris, de quais en stations fantômes

1692 vues
17 février 2023 0

Paris fait l’admiration du monde entier par la splendeur de ses monuments mais également...