Biarritz replonge dans ses vieux démons


Véritable invitation au voyage, le parcours du Musée de la Mer, à Biarritz, remonte le Gulf Stream pour une découverte des fonds marins du golfe de Gascogne jusqu’aux mers très poissonneuses des Caraïbes et d’Indo‐Pacifique. Un spectacle éblouissant : les seuls requins‐marteaux en France.

Un bassin géant, haut comme un immeuble de 3 étages : raies et requins vous offrent un ballet majestueux. Une vision inédite. Un lagon caraïbe et sa mangrove vous transporte à des kilomètres de distance de la Côte Basque. Emerveillez‐vous devant la vie des récifs coralliens : poissons clowns, anémones, murènes.Une multitude de poissons aux couleurs originales, aux formes improbables tourbillonne sous vos yeux.

Le repas des phoques

La terrasse panoramique est un moment fort de la visite. Ne ratez pas l’animation autour du repas des phoques, tous les jours à 10h30 et 17h. Un spectacle merveilleux qui enchante petits et grands. Découvrez aussi la galerie dédiée aux Cétacés et les salles consacrées à l’histoire de la pêche
au Pays Basque.

Un divin marquis

Le premier musée de la mer de Biarritz est créé en 1871 par le marquis Léopold de Folin. Le bâtiment actuel, de style Art déco, accolé à la falaise du plateau de l’Atalaye, a été inauguré le 10 août 1933. Il a subi une première rénovation en 1992 afin d’abriter une importante collection d’animaux marins et d’oiseaux naturalisés.

Une extension du musée de 2009 à 2011 a permis de doubler la surface de visite et d’augmenter considérablement le nombre de bassins, au détriment de l’espace réservé aux oiseaux naturalisés. L’emblème du musée de la mer est un poulpe blanc sur fond bleu.

Depuis juillet 2011, le musée s’appelle Biarritz Océan, il regroupe le musée de la mer et la Cité de l’océan et du surf. Il a été inauguré en grande pompe et en présence de la navigatrice Maud Fontenoy.

Pour le maire de Biarritz, Didier Borotra, Biarritz Océan n’est pas seulement une attraction grand public censée attirer 450 000 personnes par an, mais une vitrine qui imposera la cité biarrote dans le développement durable des ressources côtières et maritimes.

Biarritz Océan héberge déjà le centre européen des risques côtiers, un programme de recherche et de formation, ainsi que des laboratoires de l’institut public Ifremer.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les endroits les plus insolites où dormir pour un week end

Les endroits les plus insolites où dormir pour un week end

3566 vues
14 janvier 2022 0

Trullo, roulotte, yourte ou encore wagon SNCF des années 40, hangar à bateau ou...

Largo Winch, les derniers jours à la Cité de l’Economie

Largo Winch, les derniers jours à la Cité de l’Economie

1049 vues
17 décembre 2021 0

Jusqu’au 31 décembre, à Citéco,la Cité de l’Economie à Paris, l’exposition « Largo Winch,...

La Samaritaine : La nouvelle émotion parisienne

La Samaritaine : La nouvelle émotion parisienne

1160 vues
10 décembre 2021 0

Arpenter l’escalier central si théâtral qui mène à la verrière de la Samaritaine, ou...