Aux Kerguelen, sans baisser les bras …


Dans l’océan Indien, entre Australie et antarctique, se trouvent les îles Kerguelen (du nom du navigateur qui les découvrit en 1772), également appelées îles de la Désolation. C’est pour réaliser un rêve d’enfant que Jean-Paul Kauffmann est parti vers ce  » pays de début et de fin du monde « .

desolation 2Il en a rapporté un récit (prix Jean-Freustié, prix des Maisons de la Presse 1993 et prix Henri-Queffélec) où chronique historique et constat du présent se mêlent, dans une écriture subtile et musicale, à une prenante méditation sur la solitude, la recherche du sens, la rencontre de soi-même.

L’arche des Kerguelen est une ancienne arche naturelle désormais effondrée — entre 1908 et 19132 — des Terres australes et antarctiques françaises. Elle était située sur le littoral de la pointe sud de la baie de l’Oiseau abritant Port-Christmas au nord de la péninsule Loranchet sur Grande Terre, l’île principale de l’archipel des Kerguelen.

L’arche des Kerguelen – Voyage aux îles de la Désolation
Editions Flammarion.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Jean-Louis Baroux maintient le suspense

Jean-Louis Baroux maintient le suspense

2228 vues
6 novembre 2020 0

Le 8 mars 2014, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines décolle à à...

Et Christophe Colomb découvrit … l’intelligence artificielle

Et Christophe Colomb découvrit … l’intelligence artificielle

1045 vues
9 octobre 2020 0

Alors que la (re) découverte des Amériques, covid-19 oblige, est fermée au tourisme pour...

Le triomphe dans la bonne ville

Le triomphe dans la bonne ville

867 vues
4 septembre 2020 0

Quatre ans à travers le monde sur une Triumph Tiger 100 de 73 !...