A Strasbourg un marché de Noël encore plus beau


Au moment même des terribles heures sombres de l’attaque terroriste de Strasbourg, La Quotidienne s’apprêtait à publier un reportage réalisé sur place seulement quelques jours plus tôt à l’occasion de l’inauguration des Marchés de Noël de la ville et l’ouverture d’un nouvel hôtel 4*. La première réaction fut de ne pas publier cet article par respect pour les victimes innocentes et la douleur de leurs familles.

Puis nous avons vu la force morale des habitants de Strasbourg, des commerçants et des visiteurs eux mêmes qui ont décidé de ne pas céder devant cette violence barbare, d’aller de l’avant et de continuer à vivre. Les Marchés de Noël ont rouverts alors nous avons décidé de publier cet article pour apporter notre soutien à Strasbourg et à tous ses habitants. Voici cet article, tel qu’il devait être publié.

A Strasbourg ouverture des Marchés de Noël

A l’occasion de l’ouverture des Marchés de Noël ce vendredi 23 novembre, La Quotidienne est venue à Strasbourg pour en découvrir les charmes. À Strasbourg la tradition des marchés de Noël qui remonte à l’année 1570, est l’occasion d’attirer au cœur même de l’hiver une foule de visiteurs non seulement locaux et régionaux mais aussi pour une grande part venant de beaucoup plus loin.

A déambuler dans la foule, on entend beaucoup de langues étrangères et pas seulement européennes. Nous croisons quelques touristes manifestement originaires d’Asie. Chaque année plus de 2 millions de visiteurs sont attendus à Strasbourg pour cet événement qui est un des plus anciens d’Europe.

Les petits chalets de bois typiques des marchés de Noël occupent une grande partie des places et placettes de la vieille ville, du pied de la Cathédrale jusqu’au magnifique quartier de la « Petite France ». Ils proposent de l’artisanat local et des produits gastronomiques locaux .

La circulation automobile qui en temps normal y est déjà très limitée, y est totalement interdite. Les parkings sont totalement fermés dans le centre ville, mais les parkings périphériques proposent des tickets combinés parking-tram qui permettent de rejoindre facilement les Marchés de Noël.

Sur la place Kléber, où ont été dressés à coté du traditionnel immense sapin de Noël, les podiums pour la cérémonie d’inauguration, la foule nombreuse se presse et se promène créant comme de jolies petites vagues d’ondulation tout autour de la patinoire extérieure de 400 m2 qui y a été installée pour les fêtes.

Sur un côté de la place ont été regroupés les stands des associations « solidaires et sociales » venues témoigner de leurs actions et récolter soutiens et fonds.

Quelque pas plus loin en direction de la Cathédrale au milieu d’une vraie multitude qui déambule benoitement nous tombons sur une première placette, la Place Gutemberg, toute envahie de chalets de bois présentant des objets et produits typiquement « Noël » parfaits pour décorer sapins et tables de réveillon.

Un magnifique arbre illuminé de bleu attire les nombreux amateurs de selfies. Une tentante odeur de vin chaud parfumé aux épices flotte par moment dans l’air froid et un bel attroupement devant un des chalets en signale l’origine.

Partout dans la ville sur tous ces petits marchés nous trouverons des vins chauds mais aussi des stands proposant les fameux « Bredele » ces petits biscuits aussi variés que gouteux pour la plupart « maison », spécialité alsacienne typique de cette période de fêtes ainsi que toutes sortes de pains d’épices, alsaciens eux aussi.

Chaque année Strasbourg choisit un pays invité d’honneur. Cette année le choix s’est porté sur la Finlande qui évidemment propose aux promeneurs quelques spécialités, avec des beaux lainages, plaids et autres bonnets, mais aussi de superbes peaux de rennes.

Cependant c’est plutôt sur le stand voisin que la Finlande obtient son plus grand succès. Des fumoirs traditionnels au bois de hêtre ont été installés en plein air et des saumons frais y sont fumés face au public avant d’être débités au fur et à mesure en délicieux sandwichs.

Une longue ligne de passants attend patiemment son tour pour se régaler.

Ouverts toute la journée, la plupart des 300 stands dispatchés sur onze petits marchés ferment le soir à 20h (22h le week-end) sauf les vins chauds qui continuent à servir les promeneurs un peu plus tardivement, car les badauds continuent de se balader toute la soirée dans les rues joliment illuminées, admirant aussi les nombreuses décorations des magasins qui, pour certains, n’hésitent pas à installer sur leurs façades de magnifiques compositions murales de grandes peluches, ours et autres animaux décorées de branches de sapins vertes ou blanches de neige, et de magnifiques paquets de cadeaux enrubannés à même de faire rêver enfants et adultes.

Ces décorations grimpent parfois jusqu’au premier étage.

Noël à Strasbourg et en Alsace n’est pas qu’une activité plus ou moins commerciale, c’est avant tout un état d’esprit commun à tous, une envie de partager tous ensemble ces temps de fête.

Les marchés de Noël de Strasbourg cesseront leurs activités comme le veut la tradition le 30 décembre et seront fermés toute la journée du 25 décembre.

Par Frédéric de Poligny
Depuis Strasbourg





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Jacques Garcia redécore Chambord

Jacques Garcia redécore Chambord

542 vues
14 juin 2019 0

Chambord fête cette année son 500 ème anniversaire. C’est en effet le 6 septembre...

Bordeaux fait encore bouger les lignes

Bordeaux fait encore bouger les lignes

659 vues
7 juin 2019 0

C’est reparti pour une nouvelle édition de Bordeaux Fête le Fleuve avec, du 20...

Un Musée de l’huile d’olive qui fait couler beaucoup d’encre

Un Musée de l’huile d’olive qui fait couler beaucoup d’encre

919 vues
3 mai 2019 0

De la cueillette à la fabrication, des anciennes presses aux techniques d’aujourd’hui, le musée...