Vers Nazareth et Capharnaüm, sur le chemin des Evangiles


Les marches spirituelles et culturelles étant de plus en plus demandées par les touristes, le « Gospel Trail » (Chemin des Évangiles) propose aux pèlerins et aux touristes, individuels et en groupe, l’occasion de découvrir le berceau du christianisme en faisant l’expérience des paysages bibliques et des sites de Galilée que parcoururent Jésus et ses disciples.

Cet itinéraire, ouvert au public depuis le 29 novembre 2011, suit les chemins historiques empruntés par Jésus, selon la tradition chrétienne, entre Nazareth, la ville où il a grandi, et Capharnaüm, située sur le littoral nord-ouest de la mer de Galilée et qui devint le pivot de son ministère.

Ce circuit comporte plus de 60 kilomètres à sillonner à pied, en bicyclette ou en voiture, jalonnés de routes et de sentiers clairement signalés et dont l’apogée est une promenade en bateau sur le lac de Tibériade (mer de Galilée).

La partie principale de la route commence au Mont du Précipice, à Nazareth, et se termine à Capharnaüm. Les sentiers secondaires sont plus courts, bifurquant de la route principale vers des sites exceptionnels de Galilée.

evangiles 3Du Mont du Précipice, la route vous mènera vers Nazareth où vous pourrez admirer les paysages du Mont Tabor et l’église de la Transfiguration, Kfar Cana et la Vallée de Turan, par le carrefour Golani et le site des Cornes de Hattin qui fut le lieu de la bataille entre les croisés et les armées musulmanes, sous le règne de Saladin.

La route descend alors vert les falaises d’Arbel, dans la direction du lac de Tibériade, jusqu’à Migdal et les antiquités de l’ancienne cité, ville de Marie-Madeleine.

evangiles 4De Migdal, la route continue vers le Nord, longeant le lac de Tibériade, vers le triangle sacré – Tabgha, le Mont des Béatitudes et Capharnaüm -, jusqu’à sa destination finale, le parc national et le port de Capharnaüm.

Pour un pèlerinage, mieux vaut passer par une agence spécialisée, ou par le service des pèlerinages de son diocèse. Pour un voyage en famille ou entre amis, on peut s’organiser seul. Concernant le transport aérien, plusieurs compagnies assurent des vols quotidiens Paris-Tel-Aviv.

Pour la partie hébergement, il en existe pour toutes les bourses, des plus luxueux hôtels jusqu’aux sobres maisons religieuses, en passant par les kibboutz et les auberges de campagne.

Sur le mont des Béatitudes, les sœurs franciscaines italiennes tiennent une hôtellerie pour pèlerins.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bioparc de Doué-la-Fontaine, au plus près de l’essentiel

Bioparc de Doué-la-Fontaine, au plus près de l’essentiel

679 vues
13 mai 2022 0

En Anjou, près de Saumur, plus de 1 500 animaux ont trouvé au Bioparc...

L’Exposition Toyen : d’images et de peintures sublimées

L’Exposition Toyen : d’images et de peintures sublimées

840 vues
15 avril 2022 0

Présentée successivement à Prague, Hambourg et Paris, cette rétrospective de l’œuvre de Toyen (1902-1980)...

Spirits of Japan, à voir sans modération

Spirits of Japan, à voir sans modération

1199 vues
26 février 2022 0

Dimanche 13 et lundi 14 mars se tiendra, enfin!, la première édition de Spirits...