Une guerre qui fait bonne impression ?


Le musée de l’Armée présente pour la première fois une exposition consacrée non pas au conflit, mais à la représentation de celui-ci par la photographie, qui va bien au-delà du reportage de guerre.

Paysages de ruines, chaos des combats, scènes de victoire ou de défaite, portraits de soldats ou de civils…. Les images de la guerre, et singulièrement des guerres passées, imprègnent notre mémoire collective, notamment par le prisme de la photographie.

Certains clichés, tels que Raising the Flag on Iwo Jima (Joe Rosenthal) ou Le Drapeau rouge sur le Reichstag (Evgueni Khaldeï), sont même devenus des icônes mondiales. Mais qui sont ceux qui les ont produits ou diffusés ? Dans quelles conditions et pour qui ? Quels sont les ressorts de cette fabrique de l’image de la guerre depuis le milieu du XIXe siècle jusqu’à nos jours ?

Depuis l’apparition de ce nouveau médium sur un champ de bataille au milieu du XIXe siècle, les rapports entre photographie et guerre sont complexes, relevant de pratiques plurielles (amateurs ou professionnelles), d’intentions et d’usages multiples (informer, documenter, prouver, convaincre, légitimer, tromper, dénoncer, témoigner, se souvenir…) dans les champs les plus variés (militaire, politique, économique, mais aussi social, culturel et esthétique).

L’exposition Photographies en guerre est enfin l’occasion de mettre en avant les collections photographiques exceptionnelles du musée de l’Armée , riche de plus de 60 000 items, ainsi que sa politique d’acquisition active auprès de photographes contemporains, tels que Philippe de Poulpiquet ou Édouard Elias.

Du 6 avril au 24 Juillet 2022
Exposition temporaire du musée de l’armée
129 Rue de Grenelle, 75007 Paris





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bioparc de Doué-la-Fontaine, au plus près de l’essentiel

Bioparc de Doué-la-Fontaine, au plus près de l’essentiel

669 vues
13 mai 2022 0

En Anjou, près de Saumur, plus de 1 500 animaux ont trouvé au Bioparc...

L’Exposition Toyen : d’images et de peintures sublimées

L’Exposition Toyen : d’images et de peintures sublimées

835 vues
15 avril 2022 0

Présentée successivement à Prague, Hambourg et Paris, cette rétrospective de l’œuvre de Toyen (1902-1980)...

Spirits of Japan, à voir sans modération

Spirits of Japan, à voir sans modération

1194 vues
26 février 2022 0

Dimanche 13 et lundi 14 mars se tiendra, enfin!, la première édition de Spirits...