Un Mont-Blanc installé au top


Le premier dessert Mont-Blanc, a été inventé en Italie au 15ème siècle. Ce n’est que deux siècles plus tard qu’il devient très populaire en France. La pâtisserie tient son nom de la plus grande montagne d’Europe située dans les Alpes et s’appelle de différentes manières selon les pays ou les régions. En Alsace, on l’appelle « la torche aux marrons » tandis qu’en Italie, on traduit simplement par « Monto Blanco ».

Dans sa version contemporaine, il est formé d’une base de meringue, parfois remplacée par une base de gâteau comme une génoise, garnie de crème chantilly, recouverte d’une crème de marrons passée au tamis pour former des vermicelles, le tout saupoudré éventuellement de sucre glace.

Ingrédients (4 personnes)
250 ml de crème fleurette
240g de pâte de marrons Sabaton
4 petites meringues rondes
20g de sucre en poudre
1 sachet de fixe chantilly

Préparation

Mettre les jaunes d’œufs, le rhum et le sucre dans une jatte et battre au fouet jusqu’à ce que le sucre soit fondu. Continuer à battre en ajoutant la farine et la maïzena et 1 pince de cannelle. Battre en neige ferme les blancs avec une pincée de sel puis les incorporer petit à petit à la pâte

Verser dans un moule à manqué beurré et fariné (ou muni au fond d’un papier cuisson)

Cuire au four à 160° pendant 35/40 min en surveillant puis laisser refroidir sur une grille

Préparer la crème : mettre dans une casserole le lait de coco, le lait concentré et le zeste du citron vert Verser un peu de ce mélange dans un bol et y ajouter la fécule et mélanger. Faire bouillir le reste du lait et à ébullition, baisser le feu, ajouter le contenu du bol et mélanger jusqu’à épaississement (la crème doit avoir la texture d’une Béchamel épaisse !). Incorporer le rhum et laisser refroidir

Montage du gâteau : faire une petite encoche sur la tranche du gâteau comme repère (pour bien le remettre après!)

couper le gâteau en 2 dans son épaisseur avec un couteau à longue lame

Garnir une moitié avec les 3/4 de la crème. Refermer le gâteau

Saupoudrer de noix de coco râpée et mettre au réfrigérateur. On peut décorer de quelques tranches d’ananas ou de cerises confites à son goût.

Cette recette est à préparer la veille et à conserver au réfrigérateur : la crème pénètre dans le gâteau et c’est délicieux !





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

De bons et loyaux délices

De bons et loyaux délices

610 vues
15 mai 2020 0

On l’ignorait mais le célèbre lieutenant Colombo, incarné à l’écran par l’acteur Peter Falk,...

Cuisiner comme à Chicago de chez soi

Cuisiner comme à Chicago de chez soi

655 vues
8 mai 2020 0

La ville de Chicago jouit d’une incroyable scène culinaire. La diversité culturelle de ses...

Des huîtres de Cancale qui portent loin

Des huîtres de Cancale qui portent loin

754 vues
10 avril 2020 0

Depuis novembre dernier, la ville de Cancale, qui fait partie des 25 stations du...