un Festival Interceltique de Lorient jusqu’en orient


50 ans : un demi-siècle durant lequel une culture commune a su rassembler des peuples celtes dispersés aux 4 coins de la planète et des festivaliers toujours aussi nombreux, le tout formant un melting pot riche et extrêmement vivant.

Depuis toujours, le Festival Interceltique de Lorient en a fait son objectif, afin de fédérer et de faire rayonner la celtitude.

Bien plus qu’une simple vitrine de la culture et des nations celtes, le FIL, c’est 10 jours et 10 nuits d’un grand rendez-vous familial, qui tisse, tout au long de l’année, des liens qui contribuent au développement permanent de la culture celte contemporaine.

Si l’annonce de la programmation reste un des moments les plus attendus, le dévoilement de l’affiche marque le top départ de cette 50e édition.

Le festival trouve son origine dans l’accueil en 1971 d’une compétition de bagadoù. Il s’est tourné vers l’interceltisme dès l’année suivante pour se démarquer d’autres festivals de la région, puis s’est ouvert à d’autres formes d’expressions culturelles par la suite.

Il devient à partir de la fin des années 1990 l’un des festivals français les plus importants par son nombre de visiteurs, en accueillant jusqu’à 800 000 visiteurs dont 115 000 entrées payantes en 2010.

Sa programmation est avant tout tournée vers des concerts et des spectacles de danses.

Il accueille par ailleurs des compétitions musicales, comme des épreuves du championnat national des bagadoù, de danses comme celles de la fédération War ‘l leur et des compétitions propres au festival. D’autres animations comme des défilés ou des activités de découvertes culturelles sont aussi organisées.

La Bretagne à l’honneur

Comme chaque année, le visuel rend hommage à la nation à l’honneur : la Bretagne en 2020.
Nous retrouvons ainsi le triskel, l’hermine, la puissance des couleurs du Gwenn ha Du flottant, en miroir, au gré des vents marins bretons. La carte de la Bretagne historique trouve naturellement sa place dans l’affiche. Le noir est audacieux, élégant, met en exergue les différents éléments blancs et or avec des effets nacrés, et le doré lui apporte une touche prestigieuse et festive.

Du 7 au 16 aût 2020
www.festival-interceltique.bzh
#interceltique20





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un Ca d’écoles à Rio de Janeiro

Un Ca d’écoles à Rio de Janeiro

437 vues
21 février 2020 0

Aujourd’hui 21 février, à 22h00 débutera la parade des défilés officiels du Carnaval de...

C’est l’amour (et la folie) qui soutient Venise

C’est l’amour (et la folie) qui soutient Venise

568 vues
14 février 2020 0

La cité des Doges, remise des inondations de novembre, a choisi l’amour comme fil...

Zao Wou-Ki, l’âme Solo

Zao Wou-Ki, l’âme Solo

572 vues
7 février 2020 0

L’œuvre de Zao Wou-Ki est vaste. Elle comprend les peintures réalistes de ses premiers...