Transasiatique 2015 d’Asia: A Bali, comme au paradis …


Voici nos 14 gagnants du Challenge Asia Sélectour Afat arrivés à Bali après trois exceptionnelles journées consacrées à Java. Petite par ses dimensions (140 kms d’est en ouest, 80 du nord au sud), l’île n’en est pas moins parsemée de milliers de temples, témoignages vivants d’un hindouisme qui rythme le quotidien dans cette région à l’ extraordinaire richesse artistique et culturelle.
bali-transasiatique asia-1C’est à l’aéroport de Denpasar, capitale de la province de Bali, que le groupe pose un premier pied en terre balinaise. Immédiatement, la surprise est de taille : les agents de voyage français y sont accueillis par Morgan Freeman ! En fait, Suka le guide d’Asia est connu en Indonésie comme « sosie officiel » de l’immense acteur…

Pas de temps à perdre, le temps est compté et il y a tant de choses que Fabrice Rigal, le GO de service, entend nous faire découvrir ! A commencer par Rhuma Résa, une maison de charme balinaise entourée de plantations. Un endroit où l’on peut percer tous les secrets de fabrication de l’huile de coco. Et même s’imaginer en train de participer à l’une de ces improbables épreuves proposées dans l’émission Koh Lanta : Thimoté (agence Géovision à Amiens) en train d’en découdre avec une noix de coco récalcitrante a assuré le spectacle…

Jatiluwih-bali-asia-transasiatique 2015Le temps d’un déjeuner aux saveurs exquises partagé, direction Jatiluwih et son site époustouflant. Un paysage de carte postale avec toutes ces parcelles de rizières colorées en terrasses. Là encore, la magie opère et nos 14 ambassadeurs Asia profitent de l’instant.

Enfin, pour clore cette première et bien chargée journée à Bali, c’est la visite du temple hindo-bouddhique d’Ulun Dalu qui est au programme. Un autre joyau dont l’image se reflète dans le miroir des eaux du lac Bratan.

Il est temps de redescendre vers la petite ville d’Ubud pour rejoindre l’hôtel. Et quel hôtel ! Le Maya Ubud fait partie de ces établissements qui marquent la vie de tout voyageur.

maya-ubud-hotel-bali-asiaNiché dans un oasis de verdure, le Maya Ubud incite à la rêverie. Les deux piscines, le Spa, le personnel…. tout est au diapason dans cet hôtel de luxe.

Et le pire, c’est que nous allons pouvoir en profiter deux soirs de suite. La seconde journée à Bali devant conduire le groupe dans une découverte des environs d’Ubud.

Fidèles à leur réputation, les voyages concoctés par les spécialistes d’Asia nous emmènent toujours sur des sentiers secrets et des lieux que le commun des touristes ne découvrira jamais. Cette odyssée indonésienne réservée aux vainqueurs du Challenge Asia 2015 n’aura donc pas échappé à la règle.

Au menu du jour la première dégustation de café et de cacao dans une plantation a réveillé la troupe. Et les papilles : ce n’est pas tous les jours que l’on déguste des parfums aussi variés que le ginseng, le coco, le citron ou encore celui du rosata tea.

bali-Asia-transasiatique-kopi-luwak-caféEt que dire alors du café « caca » ? Oui, vous avez bien lu, et c’est l’un des cafés les plus chers au monde, de son vrai nom le Kopi Luwak, dont le prix du kilo avoisine les 1 000 dollars US… En fait, il s’agit des excréments d’une civette asiatique, le luwak, dont on extrait les noyaux des cerises du caféier que l’animal a ingurgité…

Toujours est’il que certainement revigorés par la caféine et le souvenir de la civette, nos agents de voyage cyclistes ont pu ensuite démontrer tout leur talent dans une mémorable et bien arrosée sortie VTT !

Quoi de plus enthousiasmant que d’effectuer une descente sur des routes entourées de rizières, le visage fouetté par une pluie tiède…. Histoire de se mettre en appétit et de partager un déjeuner où la cuisine indonésienne -avec le riz comme élément incontournable- déploiera une nouvelle fois tout son charme et sa variété.

L’après midi libre offerte à tous les participants aura été mise à profit pour visiter Ubud. Et pour certains d’arpenter le marché d’artisanat de Pasar Seni.

Tous auront surtout goûté aux plaisirs d’une deuxième nuit au Maya Ubud. A l’image de Bali, cet hôtel est la quintessence du raffinement et de la douceur de vivre.

Pas le temps toutefois d’éprouver quelques regrets en quittant cet endroit magique car d’autres moments d’enchantement attendent le groupe. A commencer par la visite des tombeaux royaux à Gunung Kawi, autre haut lieu du patrimoine culturel balinais.

Ce village a une particularité. C’est celui qu’a choisi Asia pour y développer une action solidaire. Comme tous les clients qui s’y associent lors de leurs séjours à Bali, les 14 agents de voyage ont pu arpenter la forêt puis les rizières, découvrir le travail des paysans, partager le déjeuner dans une maison traditionnelle en assistant à une démonstration de danse des enfants de l’école….

Indonesie-Bali-Tirta-Empul-transasiatique AsiaPortés par la beauté des lieux et sa quiétude, tous ont pu dans l’après-midi visiter le temple Tirta Empul, l’un des sanctuaires les plus sacrés de l’île. Une source sacrée y alimente des bains publics. Et après avoir déposés leurs offrandes, hommes et femmes -chacun de leur côté- se baignent dans cette eau connue pour ces vertus magiques…

C’est à ce spectacle rare que le groupe d’Asia aura eu le privilège d’assister avant de rejoindre le Surya Shanti Villa à Sidemen !

A Surya Shanti, où l’on prône aussi un tourisme responsable, vous êtes à Bali et nulle part ailleurs !

L’hôtel est construit dans une rizière en terrasses, au pied du Mont Agung, le plus sacré des volcans balinais. Il surplombe une vallée à couper le souffler !

C’est un lieu unique pour se ressourcer, propice à la contemplation et au voyage intérieur.

Dans ce site privilégié, tous les participants ont été accueillis en amis et ont pu vivre une expérience authentiquement balinaise. Comme ce massage bienfaiteur des pieds (un privilège réservé aux clients Asia !).

bali-transasiatique-massage des piedsAu passage, signalons à celles et ceux qui pensent encore que l’expression familière « prendre son pied » signifie que l’on prend un grand plaisir en pratiquant une activité passion, qu’ils ont tout faux.

L’expression aurait son origine dans l’argot des pirates et corsaires. « Prendre son pied », c’est partager le butin mesuré à l’aide du pied, l’unité de mesure, d’où le sens de plaisir partagé. Il s’ensuit que prendre son pied tout seul est une absurdité étymologique…. A bon entendeur ….

20151207_151922Trêve de plaisanterie, et retour à Sidemen pour une extraordinaire soirée de partage avec les villageois. Une soirée en habit traditionnel balinais avec, pour commencer, une procession nocturne au son du gamelan. Puis, avant le dîner, un spectacle traditionnel spécialement donné pour notre groupe par les enfants du village.

L’occasion de découvrir encore l’un des nombreux talent de Loïc (Agence Voyage Conseil Atlantique à L a Rochelle) qui fut initié par une danse rituelle improvisé !

Le double et stylé vainqueur du Challenge Asia a plus d’un tour dans son sac. Et il y a fort à parier que dans ses prières portées par le souffle des rizières autour du Surya Shanti, il y avait le vœux d’une troisième Transasiatique…

P/O Jean BEVERAGGI pour La Quotidienne





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Thomas Cook Voyages : accords et désaccords

Thomas Cook Voyages : accords et désaccords

1486 vues
23 mai 2019 0

Les analystes boursiers (et certains organes de la presse professionnelle tourisme), s’en donnent à...

Un été touristique des français qui s’annonce très favorablement

Un été touristique des français qui s’annonce très favorablement

1363 vues
22 mai 2019 0

Hier matin avait lieu la conférence de presse des Entreprises du Voyage, le syndicat...

Comment Cannes veut séduire les start ups du Tourisme

Comment Cannes veut séduire les start ups du Tourisme

1292 vues
21 mai 2019 0

Déjà bien positionnée sur l’accueil de salons professionnels du tourisme et destination favorite des...