Trains de légendes : l’Orient Express avec Accor et LVMH désormais


A la suite de son acquisition par Accor en 2022, Orient Express développe de nouveaux projets emblématiques de trains, hôtels et voiliers dont le niveau d’exigence témoignera de son positionnement exceptionnel au sein de l’univers du voyage. La renaissance d’un train historique et la mise à l’eau du premier voilier Orient Express en 2026 seront les prochaines étapes de ce nouvel élan.

Parallèlement à ces lancements, Orient Express ouvrira ses premiers hôtels à Rome et Venise tout en poursuivant le développement sélectif de ses destinations à travers le monde.

Selon les termes des accords signés ce jour, LVMH s’associe à Accor au travers d’un investissement stratégique dans la marque Orient Express, la société opérant les futurs hôtels et trains ainsi que dans l’entité propriétaire des deux voiliers.

Le premier voilier est actuellement en construction aux Chantiers de l’Atlantique et les deux groupes poursuivront ensemble la recherche d’un troisième partenaire pour cette nouvelle activité.

Créé par la Compagnie internationale des wagons-lits (CIWL), l’Orient-Express est un train de luxe qui, depuis 1883, assure la liaison entre Paris et Vienne puis Venise, à partir de 1919, puis Constantinople devenue Istanbul1, desservant plusieurs capitales de nations européennes.

Dans les années 1920, avec des artistes-décorateurs comme René Prou ou bien René Lalique, le style « Orient-Express » atteignit son apogée.

C’est après plusieurs changements d’itinéraire, deux guerres et enfin par l’abaissement continu de son prestige pendant la Guerre froide, que le service quotidien Direct-Orient-Express vers Istanbul et Athènes cessa en 1977.

Des nouvelles rames retrouvées en 2016

En 2016, un événement vient renverser la situation : la découverte par l’historien de la SNCF Arthur Mettetal d’une rame ayant composé le Nostalgie-Istanbul-Orient-Express remisée sur une voie à la frontière de la Pologne et de la Biélorussie.

Des négociations sont engagées par la SNCF sous la houlette de son directeur de l’époque, Guillaume Pepy, pour son acquisition.

Démarche fructueuse aboutissant à l’achat de seize voitures Orient-Express emmenées deux ans plus tard dans les Ateliers de Construction du Centre (ACC) à Clermont-Ferrand.

Vingt-trois voitures du train mythique appartenant désormais à la SNCF, le projet d’un nouveau train Orient-Express est relancé en partenariat avec le groupe Accor avec pour objectif une mise en service en 2024.

Finalement, Accor devient propriétaire de l’ensemble des droits sur le nom.

LVMH entre dans l’aventure

En s’associant au renouveau de cette marque emblématique, LVMH apporte son savoir-faire unique dans les produits et services de haute qualité illustré notamment, dans l’univers du voyage, par le train Venise Simplon-Orient-Express et les cinq autres trains aussi exploités par Belmond à travers le monde.

Ces expériences extraordinaires reflètent l’expertise opérationnelle et la créativité de LVMH Hospitality Excellence dans ce domaine.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Hue à Dada sur mon bidet !

Hue à Dada sur mon bidet !

1011 vues
12 juillet 2024 0

En résonnance avec les épreuves équestres des Jeux Olympiques de Paris 2024 accueillies sur...

Cinq façons de voyager en Centre-Val de Loire

Cinq façons de voyager en Centre-Val de Loire

5844 vues
28 juin 2024 0

Le Perche, Le Val de Loire, La Brenne, La Sologne et la forêt d’Orléans...

L’Étrurie, une Italie oubliée mais pleine d’attraits

L’Étrurie, une Italie oubliée mais pleine d’attraits

11717 vues
1 juin 2024 0

A une centaine de kilomètres au Nord de Rome l’Étrurie que les italiens appellent...