Tourisme & mutation du coronavirus : quels sont les pays qui referment leurs frontières ?


Suite à l’apparition d’une nouvelle variante du coronavirus qui se propage Outre-Manche de nombreux pays, dont la France, ont décidé de temporairement suspendre les circulations en provenance du Royaume-Uni. Encore un coup dur pour la reprise du tourisme et des voyages.

Le Quai d’Orsay précise ainsi, sur sa page de Conseils aux Voyageurs, que « compte-tenu de récentes informations concernant l’épidémie de Covid-19, il est fortement déconseillé de se rendre au Royaume Uni. Par ailleurs, les liaisons concernant les déplacements de personnes du Royaume Uni vers la France sont suspendues à partir du 20 décembre minuit pour une durée de 48 heures. » .

L’Organisation mondiale de la santé et l’Organisation mondiale du tourisme essayent de calmer le jeu au sujet de la nouvelle variante du Sars-CoV-2 qui a émergé au Royaume-Uni expliquant notamment que « rien pour l’instant n’indique que cette nouvelle mutation ne provoque une forme plus grave de la maladie, et que les vaccins en cours de déploiement un peu partout dans le monde semblent toujours efficaces« .

Une souche à la grimace

Du côté des pays du Golfe, certains annoncent des mesures plus générales…

Malgré les récentes annonces des autorités du sultanat d’Oman concernant une exemption de visa et de quarantaine (sous conditions), par exemple, le pays referme finalement ses portes aux touristes étrangers en raison de l’évolution sanitaire. Pour faire suite à l’annonce d’un nouveau variant du Coronavirus en Angleterre, Oman vient en effet d’annoncer la fermeture de ses frontières à partir du 22 décembre 2020 pendant une durée d’une semaine.

L’Arabie-Saoudite elle aussi suspend tous les vols internationaux et a fermé ses frontières terrestres et maritimes.

Selon l’agence gouvernementale Saudi Press Agency, confirmé par le Quay d’Orsay, une source officielle du ministère de l’Intérieur a déclaré que, sur la base de ce que le Ministère de la Santé a soumis concernant la propagation d’une nouvelle souche du nouveau coronavirus (Covid-19) dans un certain nombre de pays, jusqu’à ce que les informations médicales sur la nature de ce virus deviennent claires, et pour prendre des mesures urgentes pour protéger la santé publique des citoyens et des expatriés et assurer leur sécurité, le gouvernement du Royaume d’Arabie saoudite a décidé de suspendre tous les vols internationaux pour les voyageurs, sauf cas exceptionnels, temporairement pour une semaine, qui peut être prolongée d’une semaine supplémentaire, à l’exception des vols étrangers qui sont actuellement à l’intérieur du Royaume qui seront autorisés à partir.

Les saoudiens suspendent temporaire de l’entrée au Royaume par les ports terrestres et maritimes pendant une semaine, qui peut être prolongée d’une semaine supplémentaire.

Même en France ça bouge

En France Olivier Veran le ministre de la santé a indiqué que la nouvelle variante du coronavirus, la « nouvelle souche », circule en France évoquant une mutation « problématique » du virus.

Pour l’instant aucune mesure particulière n’est mise en œuvre mais les observateurs s’attendent à de graves conséquences dès la rentrée de janvier 2021. « Les professionnels du tourisme et des voyages ne sont pas encore tirés d’affaires« .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi le tourisme en Algérie reste toujours à découvrir

Pourquoi le tourisme en Algérie reste toujours à découvrir

2236 vues
11 mai 2021 0

Il y a deux ans, beaucoup de tour opérateurs avaient le sourire aux lèvres...

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

1510 vues
7 mai 2021 0

La BBC rapporte que les alpinistes du camp de base de l’Everest au Népal...

Tourisme et tests PCR : qui doit supporter les coûts ?

Tourisme et tests PCR : qui doit supporter les coûts ?

1404 vues
6 mai 2021 0

Le coût élevé des tests PCR représente un obstacle presque insurmontable à la réactivation...