Tourisme en Côte d’Azur : Le Marineland d’Antibes déjà sur le fil du rasoir


Créé en 1970 Marineland à Antibes au fil du temps a investi en diversifiant son offre comme la petite ferme, aussi un parc aquatique en créant un bassin aux requins ou en accueillant des ours blancs dans le cadre d’une opération européenne de sauvetage de l’espèce. Outre les spectacles de dauphins le parc dispose d’un des plus grands bassins à orques d’Europe avec une tribune pouvant accueillir plus de 3000 spectateurs.

Racheté en 2006 par le groupe international espagnol Parques Reunidos qui dispose de plusieurs parc en Europe Marineland accueille bon an mal an plus d’un million de visiteurs.

Autant le dire la décision de Barbara Pompili ministre visant à l’interdiction des animaux marins porte un coup sévère a ce qui est un des éléments moteurs du tourisme de la Côte d’Azur.

Selon la CCI Nice Côte d’Azur le parc générerait près de 100 millions d’euros de retombées et un millier d’emplois à temps plein.

Pascal Picot, son Directeur dénonce une « décision arbitraire« , d’autant que le parc affiche la certification « American Humane » concernant le bien-être et les soins apportés aux animaux.

L’arrêt des spectacles d’orques et des dauphins pourraient conduire le groupe Parques Réunidios a envisager deux solutions, soit la transformation de Marineland en parc d’attraction classique soit, hypothèse la plus probable, à le fermer pour transférer les animaux sur ses autres parcs en Europe..

Quoi qu’il en soit après le Covid-19 qui met a mal déjà plusieurs milliers d’emplois dans le tourisme azuréen, notamment l’hôtellerie et l’évènementiel, la décision du ministre est vécu comme un coup de poignard dans le dos par ceux qui sont chargés de promouvoir la destination sur les marchés étrangers pour une activité, le tourisme, qui reste le premier pourvoyeur de devises à la France.

Michel Bovas





    49 commentaires pour “Tourisme en Côte d’Azur : Le Marineland d’Antibes déjà sur le fil du rasoir

    1. Ce parc est un lieu de torture, il est temps de mettre un terme à la barbarie et de libérer dans des sanctuaires tous ces pauvres animaux, qui ont été volés à leur famille !
      Ne finançons pas la torture, l’exploitation des autres animaux doit cesser !

    2. Je ne vais sûrement pas pleurer ce parc qui ressemble plus à une prison pour quelques actionnaires espagnols et soit disant des emplois qui sont pour la plupart des CDD. Cet endroit est un mouroir. Des ours polaires sous le soleil du sud de la France… des bassins trop petits, des animaux sous médicaments. Les touristes trouveront d autres centres d’intérêt dans notre région bien moins cruel que ce triste endroit. Marineland c’est la fin.

    3. Je ne vais sûrement pas pleurer ce parc qui ressemble plus à une prison pour quelques actionnaires espagnols et soit disant des emplois qui sont pour la plupart des CDD. Cet endroit est un mouroir. Des ours polaires sous le soleil du sud de la France… des bassins trop petits, des animaux sous médicaments. Les touristes trouveront d autres centres d’intérêt dans notre région bien moins cruel que ce triste endroit. Marineland c’est la fin.

    4. Tous les parcs marins du monde, utilisent la privation de nourriture pour le « dressage » car c’est la seule methode possible. Un animal qui ne « travaille » pas correctement ne mangera pas à sa faim. La nourriture journalière peut être divisée par 3
      4 ou 5. Pour le reste, les bassins au chlore bleu azur brûlent la peau et les yeux des cétacés qui sont couverts de lésions et les antidépresseurs calment la détresse psychologique des animaux et les comportements stéréotypés dus au non-respect des besoins physiologiques des orques, dauphins et autres (espace de plusieurs centaines de km, vie sociale non artificielle, chasse etc….) Voilà ce quil faut savoir avant de se faire une opinion sur ce parc et tous les autres dans le monde. C’est désolant et incompréhensible.

    5. Comme toutes les prisons d’animaux sauvages (zoos, cirques, etc …), Marineland – et tout parc marin dit d’attraction pour ne pas les nommer « parc à fric » – est à fermer définitivement, avec la réhabilitation ou le transfert des cétacés et autres espèces dans des sanctuaires appropriés. On ne peut plus cautionner sans honte ce type de « business » … Heureusement pour Antibes et la Côte d’Azur en général, le tourisme dans notre belle région peut largement se passer de Marineland ! Parole d’Antiboise …

    6. Le jour est arrivé où nous disons STOP à l’esclavage et à la captivité d’êtres vivants pour faire toujours plus d’argent ! je pense qu’il y a d’autres méthodes et moyens sains pour gagner sa vie.

    7. Ce parc, ce zoo, est la HONTE de notre côte d’azur.
      Ce mouroir, cette prison, n’a pas lieu d’exister.
      Fini les delphinariums, les cirques et l’exploitation animale !!!

    8. Marineland était sur le fil du rasoir bien avant le covid qui est un bon prétexte, c’est un mouroir pour les animaux qui l’occupe, compter le nombre de décès ainsi que leurs circonstances ..

      Les animaux sauvages en liberté ..

    9. Marineland était au bord du déclin avant le covid, c’est un mouroir pour les animaux. Un ours polaire l’été a plus de 30 degrés, ils osent dire qu’ils aiment ces animaux en question ?? sans compter le nombre de mammifères décédés, maltraitante etc …

      MARINELAND DOIT FERMER

    10. Je ne suis pas d’accord avec tous ces commentaires négatifs sur Marineland vraiment.. Ils sont loin de subir de la maltraitance ! Allez faire 1 tour sur les îles Féroé et regarder ce que les hommes sont capables de faire à des dauphins en liberté c’est juste HORRIBLE et INACCEPTABLE !!!
      Sand

    11. M. Bovas, je ne sais pas ce que vous faites dans la vie, mais à l’évidence, écrire un article de presse digne de ce nom n’est pas à votre portée, ou bien pas dans vos objectifs. N’interroger que la CCI ou le directeur de ce camp de la mort pour vous faire une idée de cette prison et la transformer en « source de profit touristique », est à l’opposé de ce que devrait être un article. J’attendais plus de curiosité de votre part, plus d’ouverture aussi, plus d’attachement aux chiffres et aux faits également. J’ai l’impression que vous avez recopié un papier pondu par M. Picot…

    12. Le Marineland Antibes doit fermer. Les animaux subissent le calvaire. Des ours polaires sur la côte d’Azur en pleine canicule ! Des orques dans des bassins minuscules chlorés, dents rongées, ailerons pliés, qui ne ressemblent à plus rien. Il est où le bien-être animal ? Financez plutôt des sanctuaires, les animaux méritent une retraite avec tout le fric gagné sur leur dos.

    13. Le Marineland Antibes doit fermer. Lorsqu’on Voit dans quel état sont les animaux ! Un ours polaire sur la Côte d’Azur en pleine canicule ! Les orques dans des bassins chlorés minuscules, qui n’ont plus de dents à force de ronger les bords, les ailerons courbés, quelle tristesse !
      Il est plus que temps qu’ils rejoignent des sanctuaires. Marineland avec les millions gagnés peuvent se reconvertir et investir dans des sanctuaires pour la retraite des animaux. On verra si leur but premier est le bien-être animal.

    14. Enfin cet enfer pour les animaux va peu être fermer. Le temps où les entreprises utilisaient les animaux comme des objets est sur la fin.
      Le Marineland n’est pas victime de la crise, c’est un bourreau dont l’activité principale s’éteint et c’est tant mieux !

    15. Ha oui 100 millions d euros de bénéfices.. Haaa le fric quand tu nous tiens.. Le bien être des animaux ? C est une blague ? Moi je propose qu on parque les investisseurs et les dirigeants de ce parc dans un enclos a béton aussi petite qu une niche de chien juste pour qu’ils ressentent ce qu’ils font endurer à ces pauvres bêtes qu on privé de liberté.. Ces animaux sont fait pour vivre en mer et nul part ailleurs, je souhaites tant la fermeture de ce parc ainsi que de tous les autres.

    16. Il serait temps que cette prison ferme.
      Enfin, si les animaux sont rapatriés dans un autre parc en Europe ils souffriront toujours mais au moins la France ne participera plus à cette horreur.

    17. La fin des animaux esclaves à Marineland c’est 100 fois oui, merci pr eux ! Le chantage économique c’est non. Le parc peut se reconvertir en attractions et pédagogie sur le thème de laer de sa préservation et de la vie des cétacés. Il y a des possibilités.

    18. Je suis venu de Belgique le 16 août et j’ai visité le Marineland. Ce goulag est une honte tant pour les ours polaires qui cuisent sous 35° que pour les cétacés obligés de vivre dans des bassins infectes. La côte d’Azur est magnifique sauf au Marineland. Vivement que cela ferme !! Soutient aux associations comme le GAC qui luttent contre ce mouroir….

    19. Enfin une merveilleuse nouvelle, ce genre d endroits tout comme les cirques avec animaux sauvages n’auraient jamais du voir le jour. Tant de mépris pour ces animaux en les enfermant dans des bassins trop petits pour eux, se paie un jour. Les gens prennent conscience peu à peu que tout ceci ne respecte pas la nature et, que c est la liberté qui caractérise les animaux. Ces gens qui dirigent ces endroits, auraient acceptés de vivre dans une cage, dans laquelle ils auraient pu tout juste se mouvoir, je ne le crois pas.

    20. Mais enfin ce mouroir va fermer !!!
      Il est temps !!!
      Il y a eu trop de dauphins et d’orques qui sont morts a cause de la stupidité humaine!! Les cétacés doivent être dans les mers et les océans et pas dans vos bassins chlorés. Ils meurent d’ennui et de maladies, leur peau est brûlée!!! STOP cela a assez duré !!!
      Et arrêtez de dire qu’ils sont bien traités et bien à faire des spectacles pour amuser des demeurés qui emmènent leurs gosses dans ces endroits !!!
      Les ours polaires crèvent aussi dans cet endroit, il fait trop chaud et ils n’ont rien à faire dans le sud de la France !!! Qu’ils soient transférés dans un endroit où il fait plus frais, et surtout dans un sanctuaire où ils ont beaucoup beaucoup de terrain pour bouger.
      Marineland c’est la fin et cette fois c’est vrai !!! Transformez intelligemment ce parc, et qu’il soit enfin sans animaux !!!
      Faites preuve d’intelligence et faites fonctionner votre cerveau !!!
      Je suis tellement heureuse de décision d’arrêter cette maltraitance, vous ne pouvez pas vous imaginer !!!!
      VICTOIRE !!!!!

    21. C’est toujours le côté économique qui est mis en avant ! .Mais les animaux marins qui meurent les uns après les autres bien trop jeunes pour leur âge ne sont pas pris en compte. Une vie de stress, dans des bassins qui ne sont jamais assez grands, même si leur taille permet d’accueillir 3000 personnes (beaucoup d’argent, donc !). Vous parlez de tourisme, de requins, mais vous oubliez l’essentiel : ce sont des êtres vivants qui vous font gagner de l’argent ! Pas des manèges…
      Vous êtes odieux.

    22. Est-il utile de le rappeler ? Les animaux, quels qu’ils soient, ne sont pas là pour nous divertir au prix d’une vie entière en captivité et sous le joug de leurs tortionnaires ! Il est grand temps que ces delphinariums et autres cirques avec animaux se renouvellent en ne laissant pas sur le carreau les animaux qui leur ont permis de vivre et de leur rapporter de l’argent. La moindre des choses serait que ces entreprises fassent le maximum pour permettre à leurs anciens esclaves de vivre en liberté ou en semi-liberté !

    23. Ça fait bien longtemps que les touristes viennent pas sur la cote d’Azur pour bien d’autres activités p’us intéressantes et pédagogiques. A vouloir s’entêter à rester ouvert coûte que coûte, le directeur a fermé les yeux et na’ pas senti le vent tourner ;, il fallait rebondir tant qu’il était encore temps pour se réinventer.. Tant de choses possibles dans ce parc… A suivre

    24. De la même façon que certains cirques ont eu l’intelligence et la clairvoyance de gérer la transition puis le passage à zéro animal sauvage (avec succès puisque ce sont aujourd’hui les cirques avec le + de spectateurs), Marineland aurait dû sentir le vent tourner au lieu de traiter avec mépris les défenseurs de la cause animale. C’était écrit, il fallait maîtriser le calendrier plutôt que de se le voir imposé. Aujourd’hui, aucune larme pour ce parc. Je pense seulement aux orques et aux dauphins. Et que les delphinariums s’estiment heureux, ils ont plusieurs années pour s’adapter, des années de maintien en captivité pour leurs malheureux prisonniers.

    25. Ce Parc n’a PLUS de raison d’être ! Je rappelle qu’il est construit sur une zone INONDABLE. Donc un danger autant pour les employé, les visiteurs ou les animaux qui s’y trouvent !!! Faudra t il ENCORE un drame comme en 2015 qui faisait la une de tous les medias ? Encore de la « casse animale » ? Alors que tous les établissements aux alentours n’ont pas revus leur droit d’exploitation renouvelé (campings and coe), le Parc continue de jouir éhontément de passe droits au motif de l’economie regionale. Lamentable !

    26. Il est temps que la société évolue, d’autres pays ils ont compris bien avant nous tout ce qui ressort de l’exploitation animal appartient au passéet il est bien mal venu de parler d’économie quand il s’agit 2 multinationales qui engrange des millions d’euros de bénéfice depuis bien trop longtemps. Faisons évoluer notre société fermons toutes ces prisons.

    27. Ce type de parc est voué à disparaître. Ce n’est pas un zoo à caractère pédagogique comme le prétend son directeur mais une prison et un mouroir pour les cétacés.
      La fin de l’esclavage des ces animaux arrivent !

    28. Il faut fermer ce mouroir, cette prison et arrêter cette maltraitance enfin. Ca fait déjà longtemps que les pouvoirs publics auraient du prendre cette décision. Il faut respecter la liberté de ces animaux et arrêter de nous faire croire que c’est pour leur bien de les enfermer et de les traiter comme des jouets, c’est juste pour se mettre du fric dans les poches.

    29. Une bonne nouvelle ! Espérons que la direction du parc saisira cette opportunité pour se reconvertir en parc pédagogique, créant ainsi beaucoup d’emplois pérennes, et dans les baies de réhabilitation des cétacés, qui sont également une source d’emplois importante. Qu’ils ne ratent pas le train, cette fois !

    30. Il est grand temps de fermer ce type de Parc  » d’attractions  » … qui y a-t-il d’attractif d’aller voir des animaux captifs ? Je reprendrais une phrase du Commandant Cousteau  » Il y a autant de bénéfices pédagogiques à acquérir en étudiant des dauphins en captivité qu’il y en aurait à étudier le genre humain en observant des prisonniers « .

    31. Des animaux parqués dans des bassins en béton, à seulement quelques coups de nageoire de la grande bleue…. Ce parc est une honte, une énorme farce qui veut laisser croire que le bien être animal est leur cheval de bataille !Marineland est un commerce comme les autres, le but est de faire des bénéfices. Espérons que les animaux pourront rejoindre un sanctuaire et ne seront pas expédiés dans un autre parc du groupe Parques Reunidios.

    32. Une bonne chose que l arrêt des spectacles
      Fichons leur la PAIX MAINTENANT
      Excellente idee de faire un très grand parc aquatique pour les humains, je serai là première a y aller.
      Par contre, j espère que les Animaux ne seront pas vendus.
      Que Marineland redore son blason et participe aux baies pour que les cétacés puissent vivre en semi liberte

    33. #Marineland2020CestLaFin

      Quoi de pire que la privation de liberté? Nous, humains, l’avons vécu, alors « même pour notre bien », on ne doit pas approuver cela…La captivité est contre nature, aucun bassin ne pourra jamais répondre aux besoin fondamentaux de ces animaux à l’intelligence si vive…La réhabilitation, en baie de semi captivité semble être la solution la plus adapté …mais comme ça ne rapporterait rien au parc, je doute fort qu’ils prennent cette décision altruiste: business is business, ne l’oublions pas!!!Quant à la situation économie: de très nombreux secteurs sont impactés de plein fouet: nous ferons différemment, c’est le moment ou jamais de repenser à une nouvelle société de consommation à une nouvelle façon de se divertir, bref, c’ets le moment d’évoluer, tout pour info, en Europe, 23 Pays ont dit non aux delphinariums…C’est donc le cours normal des choses …Quant au chantage à l’emploi…qui peut s’en étonner, sincèrement? Animaux ou humains, qu’importe, après tout, pas vrai? Voilà une facette de sa personnalité (et de l’état d’esprit du groupe, financier avant tout!!) bien révélatrice…!

    34. imaginons 5 minutes qu’un individu non terrien visite notre planete et se rendent dans un asile afin d’avoir une idee de notre comportement . C’est exactement la même chose quand on visite ce type de parc ou autre zoo .. ces animaux au comportement atypique voirur certains à des troubles du comportement nerveux (balancement etc) non rien en commun avec d’autres individus de leur espèce .. il est donc inutile de mettre en avant le coté éducatif de ces pars/zoo .. il est temps d’y mettre un terme aujourd’hui il est possible de découvrir ces animaux dans leur milieu naturel via les médias , les voyages etc .. ces zoos sont d’une autres epoques

    35. Il faut arrêter de dire que c’est pour le bien être animal… Je ne doute pas que les soigneurs qui travaillent dans ces parcs aiment les animaux mais ils n’ont peut être pas pris conscience de la gravité de la situation. Les orques vivent à plusieurs mais en famille. Elles font de nombreux kilomètres par jour, Elles chassent… On les sépare de leur famille… On les fait se reproduire par insémination, ça ne vient pas d’eux… On sacrifie des animaux qui font le show, on les prive de leur liberté, de leur vie pour des rires et des applaudissents

    36. C’était forcé qu’ils aillaient nous sortir du chantage à l’emploi pour ne pas fermer leur prison.

      Marineland est une des plus grandes honte Française de l’aire moderne pour le bien être animal. Animaux sauvages qui vivent dans des bassins ridiculement petits pour leur taille et leur espèce, condamnés à faire les clowns toute leur vie. Pauvres bêtes, oui à la fermeture de Marineland la plus rapide possible !

      Construisez autre chose si ça vous chante mais arrêtez votre cinéma sur le bien être animal dans votre salle prison, il y a suffisamment à faire et voir sur la côte d’azur.

    37. Ce parc n’est pas digne de rester ouvert , les mentalités changent et a plus ou moins court terme il ne sera plus fréquenté parce que les gens ont pris conscience que des animaux sauvages qu’ils soient terrestres ou marins ne peuvent plus servir pour amuser les foules pendant que eux souffrent de la captivité . Merci Mme Pompili et vous auriez pu aller beaucoup plus loin pour les zoos , mais ça viendra !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme & covid, comment les petites îles vont pouvoir émerger à nouveau

Tourisme & covid, comment les petites îles vont pouvoir émerger à nouveau

1909 vues
27 novembre 2020 1

Les petits États insulaires en développement (PEID) ont connu une expansion spectaculaire de leur...

Est ce désormais la fin du Tourisme ? Une analyse sans concession

Est ce désormais la fin du Tourisme ? Une analyse sans concession

37856 vues
26 novembre 2020 4

La disparition du tourisme est un scénario plus que probable. En tout cas parfaitement...

Tourisme & coronavirus : Pourra t-on skier à Noël ?

Tourisme & coronavirus : Pourra t-on skier à Noël ?

2809 vues
25 novembre 2020 2

La saison d’hiver 2020-2021 s’annonce bien différente des précédentes. La région Auvergne Rhône Alpes...