Thomas Struth ou l’art du cliché maîtrisé


Le Musée Guggenheim Bilbao présente l’exposition Thomas Struth, un voyage complet à travers l’œuvre innovante de l’un des photographes européens les plus influents de l’après-guerre, dont l’évolution artistique sur cinq décennies a été marquée par ses préoccupations sociales.

Les photographies de Thomas Struth (Geldern, Allemagne, 1954) ont un caractère différent du fait des questions qu’elles soulèvent, abordant des sujets comme l’espace public, les liens interfamiliaux, la nature et la culture, ou les limites des nouvelles technologies. Struth analyse ainsi des questions fondamentales comme l’instabilité des structures sociales ou la fragilité de l’existence humaine à travers des clichés d’une élégance formelle qui suscitent la curiosité et l’empathie du public.

L’exposition met en relation les premières idées de Struth, présentes dans les archives que l’artiste a compilées, avec ses ensembles d’œuvres terminées, notamment Lieux inconscients (Unconscious Places), Portraits de famille (Family Portraits), Public (Audience), Photographies de musée (Museum Photographs), Nouvelles photos du paradis (New Pictures from Paradise), et Cet endroit (This Place).

Ces ensembles de photos vont entamer à leur tour un dialogue avec d’autres œuvres telles que le Projet Berlin (Berlin Project), une installation vidéo conçue en 1997 en collaboration avec l’artiste multimédia Klaus vom Bruch, et avec d’autres ensembles plus récents tels que Nature & Politique (Nature & Politics), Animaux (Animals) ou des photographies de paysages et fleurs créées pour les services hospitaliers de Lindberg.

Exposition organisée par la Haus der Kunst, Munich en collaboration avec le Musée Guggenheim Bilbao.

Dates: du 2 octobre 2019 au 19 janvier 2020





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Jim Dine, un artiste qui a du nez

Jim Dine, un artiste qui a du nez

503 vues
20 mars 2020 0

Le principal mérite de l’exposition de l’artiste américain Jim Dine, organisée par Daniela Lancioni...

Helena Rubinstein se fait la belle au Quai Branly

Helena Rubinstein se fait la belle au Quai Branly

564 vues
13 mars 2020 0

Regards sur les arts extra-occidentaux au travers de la collection Helena Rubinstein. L’exposition révèle...

Saint-Malo retrouve le Grand Large 

Saint-Malo retrouve le Grand Large 

720 vues
6 mars 2020 0

A Saint-Malo, la réouverture du Palais du Grand Large effectuée fin octobre 2019, s’est...