Sorti du groupe TUI, Hotelbeds va beaucoup mieux


Quand on fait partie d’un grand groupe mondial, on se sent fort et invulnérable. Pourtant, les entreprises indépendantes sorties des grands groupes sont souvent plus dynamiques et plus productives. C’est le cas d’Hotelbeds.

Les « bedbanks » performent

HotelBeds commercialise son offre hôtelière en B2B. L’entreprise fait partie de ce qu’on appelle des « bedbanks ». Ces dernières années, nous avons assisté à une série de fusion et de rachats. HotelBeds fait sûrement partie du Top 3 mondial. L’entreprise propose aux intermédiaires plus de 170 000 hôtels via la plate-forme technologique propriétaire du groupe.

Hotelbeds se sent pousser des ailes

Le groupe TUI a revendu Hotelbeds aux investisseurs Cinven et à l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada en avril 2016 pour 1,3 milliard de dollars. Depuis, Hotelbeds a effectué quelques acquisitions comme Tourico Holidays et GTA qui lui assure une place de leader sur ce segment. L’offre hôtelière est commercialisée à plus de 60 000 intermédiaires de voyages dans le monde (agences de voyages physiques ou en ligne, spécialistes du voyage d’affaires ou de groupes, compagnies aériennes …)

Hotelbeds revend ses réceptifs à TUI

Après avoir revendu Hotelbeds, TUI lui rachète les réceptifs qui faisaient partie d’Hotelbeds. TUI reprend donc pour 110 millions d’euros les trois DMC : Destination Services, Intercruises Shoreside & Port Services et Pacific Monde. Hotelbeds va pouvoir se concentrer sur l’offre d’hébergements.

HotelBeds accentue son offre en Inde

Selon Hotelbeds, l’Inde est la deuxième destination important après la Chine. Sam Turner, Directeur des ventes chez Hotelbeds précise : « récemment, nous sommes passés au-delà des plus grandes villes et nous travaillons désormais sur des villes moins importantes où il y a un énorme potentiel de croissance ».

Pour marquer ses 10 ans d’opérations en Inde, Hotelbeds a lancé une série d’événements à travers le pays sous le thème « 10 ans ensemble ».
Joan Vila, le patron d’Hotelbeds (dont le siège se situe à Palma de Majorque) est déterminé à poursuivre le développement de l’entreprise. On devrait en reparler bientôt.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Marriott donne du travail aux jeunes

Marriott donne du travail aux jeunes

913 vues
20 septembre 2019 0

Marriott International vient d’annoncer qu’il prévoit d’atteindre ses objectifs en proposant des perspectives de...

Beachcomber se paie la ligne droite de Longchamp

Beachcomber se paie la ligne droite de Longchamp

1402 vues
18 septembre 2019 0

Chaque année, Beachcomber Resorts & Hotels s’associe aux courses hippiques parisiennes pour recevoir agents...

Amoma, une faillite malheureusement bien prévisible !

Amoma, une faillite malheureusement bien prévisible !

3567 vues
17 septembre 2019 0

Amoma était un site de réservation d’hôtels. Les dirigeants voulaient en faire le concurrent...