Rouen met en place son Armada pour 2019


L’Armada est un large rassemblement de grands voiliers organisé à Rouen, dans la Seine-Maritime. Il est un des évènements importants du monde de la mer. Il a lieu tous les quatre à six ans sur les quais de la Seine, au sein même de la métropole normande. La septième édition se déroulera du 6 au 16 juin 2019 sur les quais de Rouen, cette manifestation fêtera ses 30 ans d’existence. Elle verra aussi le départ de la Liberty Tall Ships Regatta 2019.

Durant les dix jours, les quartiers de Rouen sont aux couleurs des différentes nationalités des bateaux invités. Près de 8 000 marins sont présents dans les rues rouennaises.

Des concerts ont lieu tous les jours sur les quais et chaque soir un feu d’artifice est tiré. Le feu d’artifice de clôture est particulièrement soigné. La patrouille de France est également présente pour l’occasion. D’autres animations sont également au programme.

Au terme de ces dix jours, les navires descendent la Seine les uns à la suite des autres. Cette « parade de la Seine » s’achève au large de Honfleur et du Havre et les navires retrouvent alors la mer.

Dès l’origine à l’eau

Au début des années 1980, Jean Lecanuet, maire de Rouen, cherchait une idée pour animer et faire revivre les quais. A l’époque, ces derniers étaient à l’abandon. Son adjoint, Patrick Herr lui proposa une course entre Rouen et New York afin de célébrer le centenaire de la statue de la Liberté en 1986. Rappelons que le 17 juin 1885, la Statue arrivait à New York à bord de la Frégate l’Isère, la fin d’un voyage parti de Rouen un jour de mai 1885. La statue avait été imaginée par le sculpteur Bartholdi construite et offerte par la France. Elle fut dévoilée au grand jour le 28 octobre 1886. Jean Lecanuet n’était pas sûr que l’idée séduirait les Rouennais.

Patrick Herr insista et huit multicoques furent au départ de la course appelée Course de la Liberté. Afin de donner un air de fête à cette manifestation, il proposa la première Grande Pagaille : course d’OFNI (Objets flottants non identifiés), un grand défilé dans les rues de Rouen à l’américaine, avec majorettes, voitures décapotables et confettis.
Le public fut au rendez-vous tant sur les quais, à l’époque non encore rénovés, que dans les rues ou sur les berges.

L’Etoile du Roy sera là

L’Etoile du Roy, la réplique en bois de la Frégate corsaire malouine confirme sa venue. Une participation renouvelée sous son nouveau nom car précédemment connue sous le nom de Grand Turk.

Etoile du Roy est la réplique en bois d’une frégate corsaire malouine de 1745. Ce navire 3 mâts de 310 tonneaux avec 240 hommes d’équipage était armé de 20 canons.

Construit en 1996 en Turquie sous le nom de Grand Turk, il est depuis 2010 le navire amiral de la flotte Etoile Marine Croisières. Il est souvent utilisé dans des films au cinéma ou dans des séries télévisées.

Basé à Saint-Malo, l’Etoile du Roy est aujourd’hui un extraordinaire navire pouvant embarquer 120 personnes en mer. Il est également un lieu de réception hors du commun.

L’Etoile du Roy sous son nom le Grand Turk a participé à l’Armada en 2003 et 2008





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

A l’ Opéra de Paris, la vérité est tailleur

A l’ Opéra de Paris, la vérité est tailleur

658 vues
24 mai 2019 0

L’Opéra de Paris fête son 350ème anniversaire ! À cette occasion, le Centre national...

La fille qui tirait les pénos

La fille qui tirait les pénos

652 vues
17 mai 2019 0

La Coupe du monde féminine de football 2019 est la huitième édition de la...

Du pur bonheur juste en Baie de Somme

Du pur bonheur juste en Baie de Somme

778 vues
10 mai 2019 0

De la Vallée de la Bresle (au sud) à la Baie d’Authie (au nord),...