Retour des touristes chinois ? un vrai casse-tête pour les voisins asiatiques


Après avoir rêvé d’un retour des touristes chinois, l’industrie mondiale du tourisme doit maintenant faire face aux maux de tête de la réalisation de son souhait. Les pays doivent désormais choisir entre participer immédiatement à la grande réouverture ou attendre de voir comment les risques d’une nouvelle vague de Covid-19 va (ou pas) se manifester. Il y a déjà un clivage clair.

L’Asie du Sud-Est semble tout à fait favorable, la plupart n’imposant aucune mesure. Lundi 9 janvier, le ministre de la Santé de Singapour, Ong Ye Kung, n’a confirmé aucun changement aux mesures frontalières de Singapour – tous les voyageurs doivent être entièrement vaccinés ou avoir un résultat négatif au test avant le départ (PDT).

La Malaisie est une exception, annonçant mardi qu’elle exploiterait des voies spéciales pour les voyageurs chinois à ses points d’entrée internationaux avec des tests à l’arrivée. Ailleurs, les États-Unis et certains pays de l’Union européenne ont imposé une exigence de PDT aux voyageurs en provenance de Chine.

Mais ce n’est pas une division entre l’Est et l’Ouest : le Japon a été parmi les premiers pays à annoncer une exigence de PDT négative ; Le Maroc entre dans l’histoire en étant le premier pays à interdire toutes les arrivées de Chine.

Un pari économique énorme

Il y a un énorme pari économique et politique : l’Asie du Sud-Est a désespérément besoin des voyageurs chinois pour sa reprise économique .

Les pays s’attendent à une augmentation progressive du nombre de touristes chinois après que la Chine a levé les mesures aux frontières.

En 2019, la région a accueilli environ 32 millions de visiteurs chinois, soit 23 % de ses arrivées totales, selon la Division des statistiques de l’ASEAN.

La Thaïlande, le Vietnam et Singapour étaient les trois principales destinations de l’ASEAN pour les arrivées chinoises, dans cet ordre.

En 2020, tous n’ont reçu qu’une fraction de ce qu’ils recevaient en 2019 : la Thaïlande, seulement 1,2 million en 2020, contre 11 millions en 2019 ; Vietnam 900 000 contre 5,8 millions et Singapour, 357 000 contre 3,6 millions avant la pandémie.

La Thaïlande serait heureuse si elle n’accueillait que 5 millions de touristes chinois cette année. Un porte-parole de l’Office du tourisme de Singapour a déclaré que les chiffres prévisionnels ne sont pas disponibles actuellement.

D’ailleurs, avec parfois des confusions : La Thaïlande avait annoncé samedi dernier l’obligation pour toutes les arrivées internationales, pas seulement de Chine, d’être complètement vaccinées – pour l’ annuler seulement deux jours plus tard , le jour où elle devait entrer en vigueur.

Et il pourrait y avoir des conséquences inattendues. D’autres pourraient-ils être dissuadés de voyager par crainte d’une exposition accrue à l’infection à la Covid-19 ? La Chine évincera-t-elle des marchés tels que l’Indonésie et l’Inde, qui ont soutenu l’industrie touristique de Singapour l’année dernière ?

Chaque pays évalue les gains économiques potentiels par rapport à la possibilité d’offenser la Chine. Pékin, hérissé des restrictions d’entrée imposées par une série de pays, a averti qu’il appliquerait « des contre-mesures fondées sur le principe de réciprocité », affirmant que les restrictions imposées « manquent de fondement scientifique ».

Mardi dernier, il a suspendu les visas pour les arrivées en Corée du Sud et au Japon.

Les politiciens occidentaux et les experts de la santé affirment que des millions de Chinois augmentent le risque d’émergence d’une autre variante « qui change la donne ».

Ceux d’Asie du Sud-Est apaisent ces craintes en signalant des taux élevés d’immunité et de vaccination, ainsi que plus de deux ans d’expérience dans la gestion du Covid-19. Singapour a déclaré qu’environ 40 % de la population ont été infectés, 56 % avec une vaccination à jour, tandis que la capacité des soins de santé a également été renforcée.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les touristes anglais désormais tricards en Europe ?

Les touristes anglais désormais tricards en Europe ?

1985 vues
9 février 2023 0

Bruxelles devrait bientôt mettre un nouvel obstacle à l’arrivée des touristes britanniques dans l’Union...

Qui va mettre la main sur les slots de Flybe ?

Qui va mettre la main sur les slots de Flybe ?

2056 vues
8 février 2023 0

Les compagnies aériennes Lufthansa et Air France ont manifesté leur intérêt pour acquérir les...

Une future révolution du tourisme en Europe ?

Une future révolution du tourisme en Europe ?

2154 vues
7 février 2023 0

Bonne nouvelle pour le tourisme en Europe : Le Danemark et l’Allemagne seront bientôt...