La Provence joue les gros bras


Au Musée de Préhistoire des gorges du Verdon, situé à Quinson dans les Alpes de Haute-Provence , le Mastodonte est à l’honneur jusqu’au 30 novembre 2018, avec l’histoire et l’évolution des proboscidiens, du Phosphatherium aux éléphants d’aujourd’hui.

Au commencement, une découverte archéologique

La découverte en 2011 d’un crâne entier de mastodonte au Chili a bouleversé le monde de la paléontologie. L’archéologue chilien Rafael Labarca, directeur du site de fouilles, va convoquer les meilleurs scientifiques mondiaux pour étudier au mieux les restes fossilisés de celui qu’on a baptisé « Marito ». Parmi eux, le paléontologue français Frédéric Lacombat, expert en mastodonte d’Auvergne.

Une volonté : retracer l’histoire de la grande famille des mastodontes

Grosse bête, animal à poil, mais quelle est la définition exacte du mot mastodonte ? On appelle mastodonte l’ensemble des animaux à trompe. Les premiers sont apparus il y a 50 millions d’années ce sont les proboscidiens, puis viennent les mastodontes d’Amérique, les célèbres mammouths jusqu’aux éléphants actuels.

Une exposition qui retrace l’histoire et l’évolution fantastique et florissante des mastodontes qui ont vécu sur tous les continents. Au travers des dernières études scientifiques, vous découvrirez la diversité étonnante de ces animaux.

En partant de la reconstitution du crâne de « Marito », l’exposition propose de redécouvrir ces animaux et leur actualité.

Vous pourrez admirer une quinzaine de moulages exceptionnels de crâne, défense, fémur ou encore défense. Des reproductions que vous pourrez toucher avec précaution tout de même ! Au gré de votre visite, des reproductions miniatures de mastodontes seront visibles : mastodonte d’Auvergne, mastodonte américain…

Un coup de projecteur sur la paléontologie

L’exposition Mastodontes une histoire de famille propose également aux visiteurs de mieux comprendre la paléontologie et toutes ces facettes.

Vous pourrez découvrir les techniques de fouilles, de datation, de classification, mais aussi les mécanismes de l’évolution des espèces et leurs modes de vie.

Cette exposition a pour but de redonner à ces animaux extraordinaires l’importance scientifique qu’ils méritent et de susciter l’intérêt et l’imaginaire des petits et des grands grâce à des panneaux riches d’explications, un livret pédagogique qui sera distribué aux enfants et des vidéos.

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le Musée Rodin rouvre au public

Le Musée Rodin rouvre au public

777 vues
27 novembre 2020 0

Le musée Rodin est heureux d’annoncer sa réouverture le 15 décembre 2020. Fermé depuis...

Ma pomme au Musée du Cidre

Ma pomme au Musée du Cidre

774 vues
20 novembre 2020 0

Pour tout savoir sur le travail de la pomme et son histoire, Josselin ouvre...

Fufu fait son festival

Fufu fait son festival

842 vues
16 octobre 2020 0

La Cinémathèque française consacre pour la première fois une grande exposition à un acteur,...