Pourquoi Halloween tient toujours la corde


Citrouilles et veilles sorcières… Halloween arrive ! Halloween est une fête folklorique et païenne traditionnelle originaire des îles Anglos-Celtes célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint. Son nom est une contraction de l’anglais All Hallows-Even qui signifie the eve of All Hallows’ Day en anglais contemporain et peut se traduire comme « la veille de tous les saints » ou « la veillée de la Toussaint ».

La plupart des historiens considèrent la fête folklorique païenne traditionnelle d’Halloween comme un héritage de Samain, une fête qui était célébrée au début de l’automne par les celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an

A cette occasion, La Quotidienne vous présente une petite étude qui lève le voile sur ces petites choses qui font frissonner les Européens. Qui sont les Européens les plus superstitieux ? Passer sous une échelle, casser un miroir… quelles sont les superstitions des Européens ? 

52 % des Français sont superstitieux, loin derrière leurs voisins latins

 Ce sont les Espagnols (60 %) et les Italiens (58 %) qui sont les plus superstitieux contre 52 % des Français, 50 % des Britanniques et 56 % des Allemands. Globalement, 55 % des Européens le sont.

Fêtée un peu partout en France

Contrairement à la fête catholique de la Toussaint qui tire son origine d’une commémoration de tous les martyrs instituée à Rome en 613 par le pape Boniface IV, l’événement principal de la fête d’Halloween est la chasse aux bonbons, aussi appelé passage d’Halloween, durant lequel des enfants déguisés vont de porte en porte pour réclamer des friandises.

Les petits anglophones crient « Trick or treat ! », qui signifie « Farce ou friandise ! ». En France et en Belgique, l’habitude est de dire une phrase semblable à celle des anglophones « Des bonbons ou un sort ! »

Le Festival Halloween revient notamment à Disneyland Paris jusqu’au 1er novembre. L’horreur et les monstres seront à l’honneur, mais toujours dans la bonne humeur. Comme tous les ans à la même époque, Disneyland Paris revêt ses habits d’Halloween et s’amuse à effrayer petits et grands. Pour ce faire, tous les personnages Disney seront mobilisés et costumés.

Et dans les bars branchés parisiens : Depuis maintenant 3 ans, la Manko Loko est devenu le rendez-vous festif du jeudi soir à ne pas manquer. Le Bar du Manko s’anime au rythme des cocktails, dj set, live saxophone & djembé pour donner vie à cette soirée inédite au 15 avenue Montaigne à Paris.

Le jeudi 31 octobre, le Bar du Manko – restaurant du chef Gaston Acurio et temple de la gastronomie péruvienne à Paris – se transforme le temps d’une nuit et vous invite à venir fêter le « Dia de los Muertos », fête traditionnelle de la culture sud-américaine. Le magnifique bar du Manko deviendra un véritable temple Inca pour l’émerveillement de tous. Dresscode « Dia de los Muertos » obligatoire et une programmation musicale assurée par le duo Moo & Jo, connus des soirées mondaines internationales.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tri Yann fait son Kenavo Tour

Tri Yann fait son Kenavo Tour

465 vues
6 décembre 2019 0

Après 50 ans sur les routes de toute l’Europe, et au delà, le groupe...

L’imagination prend le pouvoir

L’imagination prend le pouvoir

675 vues
29 novembre 2019 0

Réalisé avec l’appui de partenaires nationaux et internationaux, le Festival de l’Imaginaire offre une...

Retour au peps des Seventies

Retour au peps des Seventies

780 vues
22 novembre 2019 0

Certains pensent que c’est avec la mode des seventies que le style contemporain a...