Un Noël napolitain à Paris


Première soirée du Café chantant napolitain du CCI avec le guitariste napolitain Alessandro Sensale, directeur de la chorale du CCI Cantanapoli et le percussionniste napolitain Marco Vittoria. Au cours de ce Café chantant vous ferez un voyage dans le riche répertoire de la musique napolitaine à travers les siècles et vous goûterez aussi à l’ambiance particulière du Noël napolitain.

A Naples, les préparatifs de Noël démarrent officiellement le 8 décembre, jour de l’Immacolata. Dans l’immense majorité des foyers, on installe une crèche et un sapin.

La première crèche à Naples est mentionnée dans un document qui évoque une crèche dans l’église de Santa Maria del presepe en 1205.

À Amalfi, selon divers fonds, en 1324 existait déjà la cappella del presepe di casa d’Alagni (chapelle de la crèche de la maison d’Alagni).

En 1340, la reine Sancha (épouse de Robert Ier de Naples) offrit aux Clarisses une crèche pour leur nouvelle église de laquelle a survécu la statue de la Vierge aujourd’hui conservée au musée de San Martino.

La crèche a été et reste un véhicule d’identification de la « gente napoletana » et ce réalisme précurseur a influencé diverses représentations théâtrales et productions cinématographiques napolitaines.

Centre Culturel Italien
4 rue des Prêtres Saint Séverin 75005 Paris
Entrée libre dans la limite des places disponibles





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Quand Kyoto se plie en quatre

Quand Kyoto se plie en quatre

452 vues
18 janvier 2019 0

L’exposition Trésors de Kyoto présente l’une des écoles majeures de l’art japonais, le courant...

Lequeu plein les mirettes

Lequeu plein les mirettes

718 vues
11 janvier 2019 0

Six mois avant de disparaître dans le dénuement et l’oubli, Jean Jacques Lequeu déposait...

C’est Néandertal qui montre sa bobine

C’est Néandertal qui montre sa bobine

670 vues
4 janvier 2019 0

La nouvelle exposition temporaire du musée de l’homme emmène le visiteur à la découverte...