Marmara veut rebondir plus haut


Une campagne de publicité en partenariat avec France Télévison axée sur la qualité et l’esprit festif ainsi qu’une montée en gamme de ses hôtels clubs devrait logiquement permettre à Marmara, marque du groupe TUI, de faire vite oublier les années moroses.

Pascal de Izaguirre (à droite sur la photo ci-dessous), le président de TUI France et Olivier Roche, son Directeur web et e-commerce, recevaient hier matin quelques journalistes et ils n’ont pas manqué de faire remarquer le redémarrage plus que prometteur (700 000 clients cette année) de la marque auprès du grand public.

Car les hôtels-clubs sont en effet toujours une formule stratégique pour Marmara qui, selon M. de Izaguirre, « fidélisent les clients avec des repeaters qui représentent un bon tiers de la clientèle « .

Marmara-TUI-Olivier Roche-Pascal de Izaguirre

Le label Marmara fait donc vendre et l’objectif du président n’a toujours pas changé : conserver sa place de leader « en nombre de clients et non pas en nombres d’établissements « .

Marmara se targue ainsi de proposer le meilleur rapport qualité-prix du marché et souhaite également renforcer la perception qualitative qu’ont ses clients pour améliorer son image.

Concrètement côté produits, le groupe a renouvelé son offre désormais concentrée sur les 4 et 5 M qui représentent aujourd’hui 80 % des clubs et s’oriente maintenant vers des hôtels de plus petite capacité avec une meilleure localisation.

Pour l’été 2015, l’offre passe ainsi, sur 9 destinations, de 37 à 42 clubs Marmara et de 12 à 25 concepts clubs différenciés.

Au total, la marque propose 44 clubs Marmara, 25 concepts clubs (Splashworld, couples, clubs Magic Life et Suneo Clubs) auxquels il faut ajouter 2 produits Croisières, 21 circuits et 54 hôtels.

La marque soigne ainsi les parcs et les jardins qui entourent ses clubs, investit dans une déco intérieure plus moderne avec toujours la famille et l’enfance, mais également les couples, au coeur de son positionnement.

marmara-pascal de izaguirre-olivier roche-TUI-splashworld-suneoCôté destination, outre des nouveautés à Agadir, Antalya et Bodrum, Kos, Lanzarote ou en Sicile (7 nouveaux SplashWorld en Andalousie, à Minorque, Crète et Antalya, Marrakech, Monastir et Rhodes), le groupe a fait une croix sur l’Egypte et réduit fortement ses capacités sur la Tunisie en misant désormais son développement sur l’Espagne qu’elle soit continentale ou insulaire.

« Le groupe ne subira pas d’éviction du marché espagnol et sera même le seul (grâce notamment à ses liens capitalistiques avec la chaine RIU, ndl) à pouvoir proposer des stocks hôteliers suffisants  » précise Pascal de Izaguirre.

Avec des départs de province calibrés (4 avions en propre sont basés à Paris, Lille, Lyon et Nantes), un réseau de 240 agences de voyages (dont 73 intégrées) Marmara compte bien améliorer sensiblement sa zone de chalandise avec désormais pas moins de 20 liaisons aériennes disponibles au départ des régions.

Couplé à une stratégie tournée résolument sur le web et les réseaux sociaux, « afin d’offrir le meilleur parcours d’achat » précise Olivier Roche, le redressement du groupe TUI sera donc porté par la marque Marmara avec un retour à l’équilibre de l’ensemble du groupe prévu pour fin septembre 2015.

Voila les concurrents prévenus.

PR

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Visiteurs offre l’assurance Multirisque

Visiteurs offre l’assurance Multirisque


21 septembre 2020 0

Pour permettre aux agences de proposer une réservation en toute sérénité, le tour opérateur...

Tourisme et croisières en France : La stratégie payante du Ponant

Tourisme et croisières en France : La stratégie payante du Ponant


16 septembre 2020 0

Face au contexte mondial sans précédent, la stratégie de Ponant de conjuguer navires de...

Visit Europe : Le catalogue Réveillons et Carnavals déjà en agences de voyages

Visit Europe : Le catalogue Réveillons et Carnavals déjà en agences de voyages


15 septembre 2020 0

Le tour opérateur Visit Europe met bas les masques : marre de 2020 …...