Madagascar : 40 000 $ contre Chedza


Si la pluie a commencé à tomber, ces temps-ci, dans l’extrême – sud de Madagascar, la population continue à vivre quotidiennement les effets du KERE.

Un terme qui traduit la famine dans la partie méridionale de la Grande Ile avec les conséquences qui s’ensuivent. Des  » non dits  » aux rapports des ONG qui travaillent à longueur d’année sur le terrain.

Il y aurait, par exemple, 103 morts depuis le mois de novembre mais aucune confirmation n’est donnée jusqu’à présent.

Onitiana Realy-madagascar-tempete ChedzaMême l’actuelle Ministre de la Population, la journaliste Onitiana Realy (photo), hésite face aux chiffres avancés par la presse. Car il y a des victimes du paludisme et d’autres du KERE…

Jusqu’à révéler que c’est une honte pour la population locale de faire allusion à un décès dû à la famine.

Ce membre du Gouvernement séjourne dans le sud depuis le week end dernier pour constater de visu l’ampleur de la situation sur place avec, bien sûr, les cadres du Bureau National de Gestion des Risques et catastrophes et ceux du Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies.

Chedza-madagascarPour le BNGRC et l’UNOCHA, il faut agir sans attendre en accordant des aides aux sinistrés par l’intermédiaire des opérations  » Argent contre Travail « .

Une enveloppe de 400.000 dollars servira à ce chantier via la fameuse Haute Intensité de Main d’Oeuvre ou HIMO.

Car les dégâts causés par la tempête tropicale Chedza qui a traversé Madagascar les 16 et 17 janvier dernier et a fait 68 morts et plus de 134.000 sinistrés, restent considérables.

Au Fonds d’ Intervention pour le Développement de gérer maintenant le travail sur le terrain. Sur les Hautes Terres Centrales ou Zones Tana ainsi que sur les Régions côtières comme Majunga et Morondava plus le Sud Est, victimes de la montée des eaux.

Toutes ces actions entrent dans le cadre du Programme d’Urgence de Préservation des Infrastructures et de Réduction de la Vulnérabilité . PUPIRV en abrégé.

Avec une telle aide et un tel engagement , la situation socio-économique reviendra progressivement à la normale à Madagascar .

J.A.Rambeloson





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Benoit Trecom avec La Quotidienne présente Cuzco, le nombril du monde Inca

Benoit Trecom avec La Quotidienne présente Cuzco, le nombril du monde Inca

1913 vues
4 mars 2024 0

Benoit Tredez est un globe trotter invétéré et un professionnel reconnu du tourisme et...

Malte réaffirme sa position de place forte du Tourisme

Malte réaffirme sa position de place forte du Tourisme

1896 vues
1 mars 2024 0

Avec 286 088 touristes français qui ont visité Malte en 2023 (soit une hausse...

Comment la Chine s’immisce fortement dans le tourisme de Hong Kong

Comment la Chine s’immisce fortement dans le tourisme de Hong Kong

2724 vues
27 février 2024 0

Honk Kong a besoin d’un petit coup de pouce pour rebooster son tourisme. Le...