Lyon par delà les générations


Du haut de plus de mille ans d’histoire, le Vieux Lyon nous contemple ! Se promener sur ce site historique de la 3ème ville de France, c’est flâner à travers les époques. Particulièrement celle de la Renaissance (XVe siècle) dont elle a gardé son indéniable empreinte architecturale.

Dès cette époque, grâce à l’instauration des foires de Lyon par le roi de France. Lyon devient une place incontournable au cœur du grand commerce européen et procure un nouveau souffle économique à la cité.
Classé aujourd’hui au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce quartier historique de style renaissance est un témoignage vivant de cette époque si prospère. Il se divise en trois quartiers distincts à peine marqués par l’usure du temps : Saint-Jean, Saint Georges et Saint-Paul.

Saint-Jean, poumon de la vieille ville

C’est à Saint-Jean que bat le cœur de la vieille ville de Lyon.

Bordé d’immeubles renaissance de couleur rose et aux reflets pastels, cet ancien quartier de la bourgeoisie lyonnaise, accueille l’édifice principal de l’endroit : la cathédrale Saint-Jean, de style gothique, construite entre les XIIe et XVe siècles.

Non loin de là, impossible de manquer l’une des plus prestigieuses demeures du quartier qui abrite les musées Gadagne, à la fois musée d’histoire de la ville et musée international des marionnettes du monde.

Saint-Jean c’est également une succession de petites rues pavées découvrant des galeries sur cour de type toscan, témoignage vibrant du lien commercial tissé, au fil du temps, entre la France et l’Italie.

Saint-Georges, haut lieu de la soie

Situé au pied de la colline de Fourvière, ce quartier se dévoile par petites touches. Au détour d’une rue, votre regard glisse immanquablement sur les fameuses traboules.

Ces passages cachés permettant de relier deux rues à travers les immeubles, sont largement utilisés par les boutiquiers de l’époque.

Empruntez-les et vous voilà plongé en pleine magie du Lyon médiéval et commerçant !

Il faut dire que Saint-Georges est le berceau de l’industrie de la soie qui a fait la renommée et la richesse de Lyon.

A voir : la place de la Trinité et la maison du soleil qui servaient de décor aux premières pièces de Guignol. De là, empruntez la montée du Gourguillon qui mène au quartier de St-Just et celui de Fourvière.

En récompense à vos efforts, admirez le plus beau point de vue sur Lyon et la chaîne des Alpes…

Saint-Paul, festif

Le quartier Saint-Paul est également renommé pour ses nombreux cafés et théâtres.

La place du change y occupe un rôle central, Là, négociants et banquiers contribuaient à faire de la Capitale des Gaules, la première place financière d’Europe (fin du XVe siècle).





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Quand le bâtiment va, tout va … Façon John Zukowsky

Quand le bâtiment va, tout va … Façon John Zukowsky

1258 vues
27 novembre 2020 0

Dans un voyage passé, présent ou à venir, le souvenir, le plaisir immédiat, le...

Comment Cologne a été mise au parfum

Comment Cologne a été mise au parfum

754 vues
20 novembre 2020 0

Cologne a été fondée il y a 2 000 ans. C’est l’une des plus...

Rockabilly boogie : le Japon a la banane

Rockabilly boogie : le Japon a la banane

796 vues
6 novembre 2020 0

Le rockabilly arrive vers 1958 au Japon. Juste après le traumatisme d’Hiroshima et Nagazaki....