Levée des restrictions sanitaire : le tourisme britannique respire à nouveau


Vendredi dernier, Grant Shapps, le ministre britannique des Transports du gouvernement, a annoncé le changement radical concernant des limitations d’entrée en Grande-Bretagne, A partir du 4 octobre prochain, supprimant notamment le besoin de tests PCR pour les personnes vaccinées.

L’aérien s’envole

Première conséquence de cette décision la côte des actions en bourse des compagnies aériennes ont grimpé en flèche. Ryanair tout d’abord, la compagnie irlandaise, dont la plus grande base est à Stansted donc fortement dépendant du marché britannique, a été récompensé par les investisseurs avec une augmentation de valeur de 7,52 %.

Puis Jet2, une société britannique composée d’une compagnie aérienne et d’un voyagiste, a vu sa valeur boursière augmenter de 3 %. Dans le cas de WizzAir, cotée à Londres, la valeur a augmenté de 4,6 %.

Et enfin, celle qui profite le plus des nouvelles règles gouvernementales est aussi celui qui a vu leur valeur monter en flèche : Easyjet. La compagnie basée à l’aéroport de Luton est l’une des plus dédiées aux vols vacances vers la Turquie, l’Egypte, l’Espagne ou la Grèce, et a vu sa valeur augmenter de 5,95 % en conséquence.

A titre de comparaison, Air France- KLM ou Lufthansa ont, quand à elles, vu leur valeur progresser de 1,15 et 0,99 % .

Tout n’est pas encore parfait

Les professionnels du secteur du tourisme britannique ont déclaré qu’ils n’étaient pas satisfaits malgré ces nouvelles dispositions, car ils s’estiment toujours désavantagé par rapport au reste de l’Europe.

Arguant qu’en Grande-Bretagne, malgré l’annonce de vendredi, il sera toujours nécessaire de faire un test antigénique.

Vendredi dernier, justement, certains prestataires comme l’aéroport de Gatwick, ont fait part de leur volonté de subventionner le prix de ces tests qui ne s’élève pour l’instant qu’à dix livres, soit environ 12 euros.

« Le Royaume-Uni continuera d’être désavantagé par rapport à ses concurrents européens les plus directs, qui n’ont aucune exigence pour les voyageurs déjà vaccinés. Cela va avoir un impact direct sur la reprise de l’économie ».





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Moyen-Orient : Expo 2020 Dubaï va t-elle battre tous les records de fréquentation

Tourisme au Moyen-Orient : Expo 2020 Dubaï va t-elle battre tous les records de fréquentation

2259 vues
22 octobre 2021 0

L’ Expo 2020 Dubaï a déjà accueilli 771 477 visiteurs payant depuis son ouverture...

Pourquoi les frontières du Maroc se referment aux touristes

Pourquoi les frontières du Maroc se referment aux touristes

6438 vues
21 octobre 2021 0

Le royaume du Maroc vient d’annoncer que les vols à destination et en provenance...

L’analyse de Khaled El-Enany, le ministre Egyptien du Tourisme et des Antiquités

L’analyse de Khaled El-Enany, le ministre Egyptien du Tourisme et des Antiquités

2043 vues
19 octobre 2021 0

C’est à l’Ambassade d’Egypte, que nous avons pu rencontrer Khaled El Enany, le ministre...