Les plus belles villes vertes à visiter en 2021


Et si on commençait l’année 2021 en se faisant du bien ? Pour prendre soin de soi, quelle meilleure idée que de s’évader dans une ville verte qui fait des efforts pour préserver l’environnement ? La Quotidienne a déniché 5 villes au comportement remarquable pour préserver la nature et qui en plus ont beaucoup de charme. Tour du monde des initiatives en faveur de planète.

1. San Francisco, la première ville zéro déchet

En 2021, San Francisco souhaite passer un cap et devenir la première ville à ne plus produire de déchets. La ville recycle ainsi actuellement 80 % de ses déchets grâce à ses trois poubelles, la bleue pour le recyclage, la verte pour le compost et la noire pour l’intraitable.

Mais en 2021, San Francisco espère recycler 100 % de ses déchets avec des mesures pour empêcher l’utilisation de déchets non recyclables. Ceux qui se tromperont de poubelles recevront notamment une amende !

Et les atouts touristiques de cette ville à taille humaine sont également nombreux : le mythique Golden Gate Bridge, la très connue prison d’Alcatraz, ses mythiques tramways…

2. Reykjavik : une capitale islandaise qui marche 100 % à l’énergie verte

Reykjavik fonctionne entièrement à l’énergie verte. En effet, la géologie de l’Islande permet de développer une énergie renouvelable verte, peu coûteuse à partir de ses ressources naturelles. Ainsi tous les transports en commun sont équipés d’un moteur à hydrogène, carburant peu polluant.

Et la ville a créé de nombreux espaces verts : parcs, jardins botaniques… C’est ainsi la ville avec le plus d’espaces verts avec 410m² par habitant. Et la capitale ne s’arrête pas en si bon chemin, en 2040, son ambition est la neutralité carbone.

Côté touristique, l’Harpa, cette salle de concert à l’architecture impressionnante est à inclure dans le programme des visites tout comme l’Aurora Museum, un musée sur les aurores boréales.

3. Vancouver veut devenir la ville la plus verte du monde !

Vancouver est une ville active pour préserver l’environnement et veut même devenir la ville la plus verte du monde. Elle a ainsi développé des transports collectifs verts : bus électriques, vélos en libre-service, 275 kilomètres de pistes cyclables, 200 bornes électriques installées pour les voitures…

De nombreux jardins et forêts urbaines font leur apparition au cœur de la ville. Et pour favoriser l’économie verte, la ville réduit l’importation d’aliments par bateaux ou camions au profit d’une production locale. Grâce à cette initiative, les Vancouvérois consomment +36 % de produits alimentaires locaux. C’est même dans cette ville qu’est né le 100 Mile Diet, la référence du mouvement locavore.

A voir : Gastown, le quartier historique de Vancouver et Yaletown, le quartier branché avec de nombreux entrepôts rénovés qui accueillent des boutiques et restaurants.

4. Ljubljana, LA capitale verte européenne

C’est en 2016 que Ljubljana a été élue capitale verte européenne grâce à sa politique de gestion des déchets. La capitale slovène poursuit ses efforts dans ce sens, d’ici 2025, elle souhaite diminuer à 60 kg par an et par habitant la quantité de déchets résiduels.

La ville mise aussi sur la fin des véhicules alimentés par des carburants fossiles. D’ici 2020, l’objectif est d’installer 1 400 bornes pour développer l’utilisation des voitures électriques.

Et la capitale travaille aussi sur la végétalisation de l’espace urbain, impossible de se promener dans la ville sans aller dans un parc…

5. Hoi An encourage ses habitants à trier leurs déchets et à réduire leur consommation de plastique

Au Vietnam, Hoi An, la ville ancienne classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, veut réduire l’utilisation de produits plastiques à usage unique et encourager les habitants à trier leurs déchets.
En effet, la ville favorise la production de produits respectueux de l’environnement et renforce l’éducation des étudiants sur les problématiques environnementales.

D’ici fin 2020, tous les ménages et entreprises locales se verront imposer le tri des déchets. Et fin 2021, les magasins, marchés et supermarchés locaux devraient arrêter d’utiliser des plastiques à usage unique.

A faire : visiter la ville de nuit car elle est éclairée de milliers de lampions.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un musée du corbillard les pied devant

Un musée du corbillard les pied devant

576 vues
6 novembre 2020 0

La mémoire des corbillards est toujours vivante. Dans le Tarn-et-Garonne, Yvan Quercy en conserve...

L’ile de Ponza, la parenthèse italienne chic

L’ile de Ponza, la parenthèse italienne chic

749 vues
16 octobre 2020 0

Ponza se trouve au large de Formia, une ville italienne entre Rome et Naples....

Une Haute Tarentaise qui voit grand

Une Haute Tarentaise qui voit grand

661 vues
9 octobre 2020 0

Aux confins de notre pays, se trouve une vallée extraordinaire… Surmontée par les glaciers...