L’ Antarctique : y aller et en revenir


« Traverser l’Antarctique, c’était mon rêve d’enfant. J’ai décidé d’affronter cette immensité blanche en empruntant un itinéraire jamais exploré, le plus long que l’on puisse envisager : 5 100 km d’une trace presque rectiligne, avec, devant moi, la solitude, les champs de crevasses, les tempêtes de neige, les températures glaciales« .

« On me prédit l’enfer, une course contre la mort. Je suis loin d’imaginer l’épreuve qui m’attend« , Mike Horn. Le 7 février 2017, à 22h 50, Mike Horn, seul et sans assistance, achève sa traversée de l’Antarctique. 5 100 km en 57 jours dans des conditions extrêmes qui l’ont poussé au bout de sa résistance.

En 2016, Mike Horn s’était lancé un nouveau défi : faire le tour de la Terre en passant par les deux pôles : baptisé Pole2Pole, cette nouvelle expédition a pour base itinérante le bateau de Mike, Pangaea, un voilier conçu pour les eaux polaires.

Un incroyable combat contre les éléments qui fait de cet aventurier le plus grand explorateur des temps modernes.

L‘Antarctique, le rêve d’une vie
De Mike Horn





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Et Christophe Colomb découvrit … l’intelligence artificielle

Et Christophe Colomb découvrit … l’intelligence artificielle

731 vues
9 octobre 2020 0

Alors que la (re) découverte des Amériques, covid-19 oblige, est fermée au tourisme pour...

Le triomphe dans la bonne ville

Le triomphe dans la bonne ville

778 vues
4 septembre 2020 0

Quatre ans à travers le monde sur une Triumph Tiger 100 de 73 !...

Légendes de la mythologie nordique

Légendes de la mythologie nordique

1192 vues
3 juillet 2020 0

Au pays du froid et des brumes, dans le vent furieux qui arrache la...