La forêt de Brocéliande, une parenthèse enchantée


Qui n’a jamais entendu parler de la légende du roi Arthur ? C’est dans la magnifique forêt de Brocéliande, entre landes et étangs, qu’elle prend sa source. La seule évocation de ce lieu réveille un monde merveilleux peuplé de la fée Viviane, Merlin l’enchanteur ou du chevalier Lancelot. Un site magique à découvrir lors de belles randonnées.

Brocéliande est citée dès le xiie siècle dans les romans de la matière de Bretagne, Il faut ensuite attendre Chrétien de Troyes qui, vingt ans plus tard et dans le Chevalier au lion, évoque Brocéliande comme une forêt merveilleuse dont la fontaine (qu’il ne nomme pas) est défendue par un chevalier invincible. Aucun auteur n’indique la position exacte de la forêt. Au mieux, comme on peut le constater à la lecture des sources, ils indiquent que la forêt se trouve en Bretagne armoricaine.

Brocéliande est une forêt mythique citée dans plusieurs textes, liés pour la plupart à la légende arthurienne. Ces textes, datés du Moyen Âge pour les plus anciens, y mettent en scène Merlin, les fées Morgane et Viviane, ainsi que certains chevaliers de la table ronde.

Au début du xixe siècle, Brocéliande est assimilée à la Forêt de L’orge (dite forêt de Quentin).

Depuis les années 1850, différents auteurs l’associent surtout à la forêt de Paimpont, au point que cette théorie devient la plus largement admise par la culture populaire.

Seules les communes situées autour de la forêt de Paimpont utilisent le nom « Brocéliande »

Aujourd’hui, C’est en Forêt de Paimpont, entre Ille-et-Vilaine et Morbihan, au coeur de la Bretagne, que se perpétue le mythe de la Forêt de Brocéliande.

Une fontaine aux bulles magiques

La fontaine de Barenton est l’un des sites de la forêt les plus chargé de légendes. Perdu au fond des bois, c’est ici que Merlin l’enchanteur aurait rencontré Viviane. L’eau de cette fontaine pétille de bulles dites magiques. Elle guérirait de la teigne, apaiserait les fous et aiderait les jeunes femmes à trouver un mari. Si vous rêvez de jeunesse, la fontaine de Jouvence est à deux pas…

Merlin l’incontournable

Comme tous les personnages issus de la mythologie, Merlin a une conception extraordinaire : c’est le fils du diable et d’une pure jeune fille. Ni homme, ni dieu, prophète et détenteur du savoir, Merlin apparaît dans la littérature à partir du 12e siècle dans les Prophetia Merlini de Geoffroy de Monmouth.

Ses caractéristiques évoluent au fil du temps et de l’écriture : tour à tour druide, enchanteur, devin, savant maîtrisant la valeur symbolique et curative des plantes, ou encore roi des métamorphoses, il est également connu comme l’intime conseiller du roi Arthur…

Les hommes de tout temps ont été fascinés par Merlin. Au 19e siècle, des intellectuels locaux auraient trouvé son tombeau ici, en Brocéliande





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Helvète underground : le charme de la formation suisse

Helvète underground : le charme de la formation suisse

567 vues
16 octobre 2020 0

C’est l’école de management hôtelier la plus ancienne et la plus prestigieuse au monde....

Au Japon, ces marchés marchent du tonnerre

Au Japon, ces marchés marchent du tonnerre

652 vues
9 octobre 2020 0

Si les marchés font profondément partie de la culture française, c’est aussi le cas...

Moua : un musée d’art sous-marin façon perso

Moua : un musée d’art sous-marin façon perso

735 vues
2 octobre 2020 0

On enfile palmes, masque et tuba pour visiter ce musée d’art contemporain situé sur...