Jet Tours repense tout pour relancer l’été


Pour atteindre son objectif de 200 000 clients cet été (+ 10 %), Jet Tours et sa nouvelle équipe reformule son offre produit et sa communication.

Nicolas Delord, président de Thomas Cook France, souhaite développer fortement les 25 Clubs Eldorador et les 19 Clubs Jumbo en positionnant l’un en offre d’excellence (disparition des Eldo 3 étoiles), l’autre en entrée de gamme.

La Grèce, l’Espagne, la Tunisie et la Turquie composent l’essentiel de l’offre séjour moyen-courrier, Maurice, la République Dominicaine, les Maldives et le Mexique le long-courrier.

Le TO veut aussi devenir le leader du circuit, il y tient beaucoup, lancement d’un nouveau circuit en Grèce « sur les pas d’Apollon », de circuits en Ecosse, en Irlande et en Indonésie (Les Iles de la Sonde). Les USA, le Pérou et le Canada restent très porteurs.

La différenciation des concepts hôteliers exclusifs (Sunconnect, Sentido et Smartline) est elle désormais clairement différenciée (objectif de 25 000 clients) et la nouvelle offre Vacances en voiture connaît un bon démarrage sur l’Italie, l’Espagne et la France.

La capacité Europe se voit fortement augmentée principalement sur les Canaries, la Grèce et la Croatie.

D’autre part et sous l’impulsion de Pauline Rouri, directrice marketing, la communication Bto C s’oriente désormais vers une dimension résolument digitale et omnicanale.

Le plan media soutiendra dès février, les ventes tout au long du tunnel d’achat. Jet Tours sera visible sur les supports digitaux tels que Le Monde, l’Obs et M6.

Sur Europe 1, Jet Tours s’appuiera aussi sur le postcast de Canteloup et sur des natives ads autour de l’infommerciale de M, supplément à Le Monde, l’Obs et Courrier International.

Tout à donc été repensé et redéployé, même les brochures et le site B to B grâce au lancement du nouvel extra net Jet Tours Connect en avril.

C’est donc en s’appuyant sur quatre axes de développement que sont les clubs, l’Europe et la production destinée aux réseaux tiers (Leclerc …) en développant le Chiffre d’affaires avec les réseaux tiers, en augmentant de 10 le nombre d’enseignes Jet Tours (nouveau contrat) et en mettant la marque sur les supports mobiles que le voyagiste travaillera à atteindre ses objectifs.

Certes le business reste tributaire des événements géopolitiques qui affaiblissent la demande vers certaines destinations et Nicolas Delord pense « que les prochaines semaines seront décisives ».

LSJ





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi TUI France met le paquet en publicité

Pourquoi TUI France met le paquet en publicité

1631 vues
24 janvier 2020 0

Si TUI Italie va fermer dans les prochains jours, il semblerait que TUI France...

Travel Europe lance la Laponie

Travel Europe lance la Laponie

1124 vues
23 janvier 2020 0

En ce début d’année 2020, Travel Europe met déjà le cap sur l’hiver prochain...

MSC toutes voiles dehors fait un grand pas en avant

MSC toutes voiles dehors fait un grand pas en avant

1225 vues
21 janvier 2020 0

MSC a passé une commande de 2 milliards d’euros aux Chantiers de l’Atlantique à...