Ingres Bourdelle redessine l’avenir


Après 3 ans de travaux et une rénovation complète, le musée Ingres a rouvert ses portes au public le 13 décembre dernier sous le nom musée Ingres Bourdelle. Seul musée consacré à Ingres, il abrite la plus vaste collection au monde de dessins du maître et de véritables trésors de l’histoire de l’art.

Un musée modernisé, agrandi, digitalisé et rebaptisé

Le musée Ingres a profité de sa mue pour changer de nom et devenir « le musée Ingres Bourdelle » afin de rendre hommage aux deux immenses artistes français que la ville a vu naître :
– Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867)
– et Antoine Bourdelle (1861-1929).

Agrandi, modernisé et digitalisé, le musée se déploie aujourd’hui sur 2 700 m2 avec de nouveaux espaces, une accessibilité renforcée, une nouvelle muséographie, un somptueux cabinet de conservation abritant les dessins d’Ingres, un étage entier dédié à l’œuvre de Bourdelle, de magnifiques salles pour les expositions temporaires…

Une réouverture évènement, un week-end entier d’animations

Coté exposition, le musée Ingres Bourdelle fait les choses en grand puisqu’il donne à voir 4 grandes expositions, invitant ses visiteurs à naviguer entre ses différents espaces et une grande partie de l’histoire de l’art puisque ces expositions nous emmènent de l’art du XIXe siècle à ceux d’époques plus lointaines, tout en abordant les formes les plus modernes de l’art contemporain.

Quatre expositions exceptionnelles à découvrir

Dans l’atelier d’Ingres

Le fonds montalbanais des dessins d’Ingres est avec ses 4 507 œuvres l’ensemble le plus important au monde consacré à l’artiste.
Exposés en regard d’objets provenant des collections personnelles de l’artiste, les dessins rassemblés dans cette exposition comptent parmi les plus belles feuilles du musée. Cet ensemble laisse entrevoir l’immense place que celui-ci donnait au trait dessiné dans sa conception esthétique. Les différentes techniques rassemblées témoignent de l’ingéniosité de ce maître à la main virtuose.
Jusqu’au 7 juin 2020

Constellation Ingres Bourdelle

33 œuvres, peintures et sculptures, ont été choisies dans les collections nationales autour de Jean-Dominique Ingres et Antoine Bourdelle.

Dans cette exposition, Ingres dialogue avec ses élèves mais aussi avec ses héritiers, sages ou impertinents : Picasso, Martial Raysse… Les œuvres de Bourdelle sont confrontées à celles de Rodin et la présence de peintures d’Edgard Degas et de Maurice Denis dessine le contexte de la création artistique de cette époque.

Ces prêts, sont le témoignage des échanges entre le musée Ingres Bourdelle et de célèbres institutions telles que le musée du Louvre, le musée d’Orsay, le musée Picasso, le musée Bourdelle, le musée Rodin, le Centre Pompidou et bien d’autres…
Jusqu’au 7 juin 2020

Un site très convoité, du château comtal au musée du XXIe siècle : le musée Ingres Bourdelle

D’abord présentée au Centre d’Interprétation d’Architecture et du Patrimoine (CIAP) durant les travaux du musée Ingres Bourdelle et réadaptée aujourd’hui aux nouveaux espaces du bâtiment rénové, cette exposition vous invite à un voyage dans le temps.

Les œuvres et documents exposés dévoilent l’histoire du bâtiment depuis la fondation de la ville en 1144 jusqu’à nos jours. Après la création d’un château comtal au XIIe siècle, un palais épiscopal fut construit sur le site.

La révolution projette le bâtiment dans d’autres sphères et il devient tour à tour Hôtel de ville, école de dessin puis musée Ingres. Près de neuf siècles d’histoire mouvementée et d’architecture de briques à revivre.
Jusqu’au 7 juin 2020

L’œil de la machine / Miguel Chevalier

Témoignage de l’inspiration inépuisable que les œuvres d’Ingres offrent aux artistes d’aujourd’hui, cette œuvre de réalité virtuelle générative et interactive, conçue spécifiquement pour le musée Ingres Bourdelle par Miguel Chevalier, revisite des chefs d’œuvres de l’artiste. Différents tableaux emblématiques du peintre se métamorphosent en temps réel grâce à un programme informatique.

Des capteurs installés sur la voûte médiévale, saisissent les déplacements de chaque visiteur ; ceux-ci, enregistrés par le dispositif numérique, entraînent des déformations sur l’image alors projetée qui subit un processus de tessellisation, les décomposant en des milliers de polygones.
Jusqu’au 15 décembre 2020

Musée Ingres Bourdelle
19 Rue de l’Hôtel de ville, 82000 Montauban
https://musees-occitanie.fr/musees/musee-ingres/





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le Rijksmuseum repousse encore le baroque

Le Rijksmuseum repousse encore le baroque

609 vues
22 mai 2020 0

En réponse aux dernières directives annoncées par le gouvernement des Pays-Bas, le Rijksmuseum, le...

Europa-Park rouvre ses portes

Europa-Park rouvre ses portes

717 vues
8 mai 2020 0

La famille Mack, propriétaire du parc, salue vivement l’assouplissement des mesures relatives à l’épidémie...

Notre-Dame ressuscitée

Notre-Dame ressuscitée

721 vues
17 avril 2020 0

À partir du 3 juillet prochain, sous réserve de l’actualité sanitaire et de la...