Fufu fait son festival


La Cinémathèque française consacre pour la première fois une grande exposition à un acteur, un petit bonhomme né de parents espagnols devenu le plus populaire des comiques français.

Né Louis, Germain, David de Funès de Galarza, le 31 juillet 1914 à Courbevoie, Louis de Funès, surnommé fufu, est mort le 27 janvier 1983 à Nantes, à soixante-huit ans.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, Fufu va imposer progressivement son rythme à des films dont il finit par prendre possession, pour devenir l’auteur-compositeur de personnages à sa démesure.

Passionné de jazz, admirateur d’Erroll Garner et du virtuose Oscar Peterson, Louis de Funès gagne péniblement sa vie pendant la guerre comme pianiste de bar.

Devenu acteur, le jazzman propose des variations sur le même thème et améliore sa partition de film en film. Son point d’orgue est un point d’exclamation. Combien de fois explose-t-il dit : « Foutez-moi l’camp ! », « Paf ! », « C’est pas possible ?! », « Ma biche ! », « C’est fini, oui ?! »…

Jusqu’au 31 mai 2021
La Cinémathèque française
51 Rue de Bercy, 75012 Paris





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Patinoire des Etoiles aux jardins du Trocadéro

La Patinoire des Etoiles aux jardins du Trocadéro

575 vues
9 octobre 2020 0

Pour sa seconde édition, et suite au succès de la première, la Patinoire des...

L’estuaire de la Gironde, là où il faut aller cet été

L’estuaire de la Gironde, là où il faut aller cet été

1035 vues
10 juillet 2020 0

Un mariage féérique entre la Garonne et la Dordogne, la Gironde inspire le calme...

Giverny pour faire bonne impression

Giverny pour faire bonne impression

1025 vues
26 juin 2020 0

A Giverny, tout au long de l’été, 7 jours sur 7, les visiteurs pourront...