Du Luxe à tous les étages au Fouquet’s


L’Hôtel Barrière Le Fouquet’s Paris vient d’inaugurer 19 nouvelles chambres et suites dont quatre suites signature pensées et décorées par Jacques Garcia. Avec leurs vastes espaces et leur luxe raffiné ces quatre suites sont la quintessence de l’esprit du lieu, des oasis de bien être pour happy few.

L’Hôtel Le Fouquet’s a ouvert ses portes en 2006 comme un prolongement logique de l’iconique brasserie créée en 1899 et classée monument historique en 1990. Une véritable institution parisienne connue dans le monde entier. En l’espace de deux ans Le Fouquet’s a été complètement refait.

Ses 81 chambres et suites ont été entièrement rénovées sous l’égide de Jacques Garcia en 2017. La brasserie a été entièrement récréée à l’identique après avoir été dévastée par un incendie le 16 mars 2019 lors d’une manifestation sur les Champs Elysées et a pu rouvrir le 14 juillet, une date, Oh combien symbolique!

Et ce sont donc 19 nouvelles chambres et suites qui viennent d’être inaugurées portant le nombre total de chambre à 100. Avec son jardin, son vaste spa, sa grande piscine couverte et surtout son emplacement unique sur les Champs Elysées avec vue imprenable sur l’Arc de Triomphe ou la Tour Eiffel, Le Fouquet’s s’impose comme une adresse incontournable de l’hôtellerie de luxe parisienne.

Les quatre nouvelles suites se présentent comme d’authentiques appartements Haussmanniens avec cheminées en marbre, plafonds à moulures, parquets en chêne point de Hongrie et hautes fenêtres ouvrant sur les Champs Elysées.

Pas de luxe tapageur, pas de décors bling-bling, Jacques Garcia a voulu créer une ode à l’Art de Vivre à la française en utilisant des matières nobles comme le marbre, des essences de bois rares, des étoffes précieuses ou des cuirs d’exception.
Le tout décliné dans une gamme de couleurs sobres, blanc, grège ou noir, rehaussées de touche de couleurs chaudes.

Les trois premières suites, nommées Signature « George V », « Champs Elysées » et « Arc de Triomphe » mesurent chacune 135 m 2. Avec un salon, une salle à manger et une chambre où trône un immense lit surmonté d’un ciel de lit théâtral, ce sont de véritables appartements.

La suite « Harcourt Paris » est un hommage à la collaboration qui lie le Fouquet’s et les célèbres studios photos Harcourt depuis le début du 20 ème siècle.

Comme dans la salle à manger de la brasserie on retrouve dans la suite des photos en noir et blanc de stars du cinéma français et international, emblématiques du style Harcourt.

La tête du lit est construite autour du visage au regard pénétrant de Gérard Philipe encadré de lourds rideaux de velours rouge.

La décoration de la suite de 200 m2 reprend les codes et l’esthétique du studio avec une dominante de noir et blanc, ses bras de lumière dorés, ses spots d’éclairage photo professionnels, jusqu’au fenêtres en œil de bœuf qui évoquent l’objectif d’un appareil photo.

Les clients qui le souhaitent pourront demander une séance photo organisée par les studios Harcourt dans le salon de la suite qui se transforme en studio photos avec un espace maquillage professionnel. Un souvenir inoubliable de leur séjour au Fouquet’s !

Les tarifs des nuitées sont à la hauteur du rêve avec une nuit à partir de 12 000 Euros pour les suites « George V » et « Champs Elysées », 15 000 Euros pour la suite « Arc de Triomphe » et 20 000 Euros pour la suite « Harcourt Paris ».

Annick Dournes





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Villa Copenhagen, un petit nid douillet danois

Villa Copenhagen, un petit nid douillet danois

750 vues
10 juillet 2020 0

Inauguré le 1er juillet dernier, Villa Copenhagen est situé dans les bâtiments historiques centenaires...

Histoire de ne pas perdre son latin

Histoire de ne pas perdre son latin

717 vues
3 juillet 2020 0

Idéalement situé dans une rue calme au cœur du Quartier Latin, à 5 minutes...

Massena retrouve toute sa gloire

Massena retrouve toute sa gloire

813 vues
12 juin 2020 0

Quatre mois de travaux pour 400.000 euros ont permis au Best Western Plus Hôtel...