Une descente en Bourgogne s’impose


En Bourgogne, une grande partie des raisins est désormais vendangée. Dans le vignoble, soulagement et bonne humeur sont de mise, car 2017 est à la hauteur des espérances des vignerons. Cette année, tout a été vite, très vite. Les vendanges ont débuté fin août. Qualité et quantité sont au rendez-vous.

Après plusieurs récoltes impactées par des aléas climatiques, en particulier 2016, la Bourgogne retrouve son plein niveau de production, alors que la tendance française est à la baisse.

Le 23 août dernier, les premiers raisins du sud de la région, destinés à l’élaboration de Crémant de Bourgogne, sont récoltés avec environ 2 semaines d’avance par rapport à une année classique.

Les vendanges s’enchaînent ensuite rapidement sur un axe sud-nord, avec seulement quelques jours de décalage.

Raisins destinés à la production de vins tranquilles ou de Crémant de Bourgogne, il n’y a point d’ordre établi : seul le niveau de maturité oriente le choix de la date de vendange.

Seul bémol, le gel de printemps sur le Châtillonais et dans une partie du Chablisien et du Mâconnais laissera des traces pour les domaines les plus touchés.

Au-delà de la quantité, synonyme de soulagement pour beaucoup, l’essentiel est préservé : la qualité est aussi au rendez-vous.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Trois Harley à Hurler

Trois Harley à Hurler

915 vues
13 décembre 2019 0

La société Harley-Davidson ouvre son premier atelier, en 1906, avenue Juneau à Milwaukee, qui...

In Red with Liverpool

In Red with Liverpool

722 vues
29 novembre 2019 0

Liverpool est un club de football anglais fondé le 3 juin 1892 et installé...

De l’Or rouge au Maroc avec du Safran de Taliouine

De l’Or rouge au Maroc avec du Safran de Taliouine

1006 vues
22 novembre 2019 0

D’après la légende, le safran aurait été introduit dans le bassin méditerranéen par les...