Des Guides Sud Provence plutôt ravis de la saison touristique 2022


C’est la rentrée des vacances de la Toussaint et les guides touristiques de Provence dressent un bilan globalement positif de la saison touristique qui vient de s’achever (1er avril/1er novembre 2022).

« La saison a été globalement bonne, souligne Cecyl Tarlier, Président de l’Association des Guides Sud Provence.

« Le printemps a été un peu mitigé, mais les mois de septembre et octobre ont été très bons en raison de températures élevées et d’un véritable engouement par la Grotte Cosquer et le centre de Nice, classé à l’UNESCO« .

Une situation touristique dans l’ensemble satisfaisante pour les 700 guides-conférenciers de la région Sud. Mais les chiffres de fréquentation sont dans l’ensemble contrastées selon les domaines.

« Pour ce qui est des groupes et des individuels, nous sommes à 80% des chiffres d’avant Covid, précise Cecyl Tarlier. Nos plate-formes guide-sudprovence.com et guides-france.com ont enregistré beaucoup de réservations, surtout sur Marseille, Avignon et Nice. Cela étant, pour la croisière, il faudra attendre encore un peu « .

En effet, l’année 2022 sera loin des chiffres enregistrés en 2019 où la croisière avait enregistré le chiffre record de 1,8 millions de croisiéristes à Marseille.

« Les navires de croisière ont été au rendez-vous, mais ceux-ci n’étaient pas toujours pleins.
De plus, le nombre d’excursions au départ des terminaux de Marseille, Toulon et Nice a été décevant : 50 % en moins par rapport à 2019
 » .

Résultat : de nombreux guides ont été contraints de prendre une activité à temps partiel, à côté, ou de multiplier les clients de façon à éviter la croisiéro-dépendance.

La réduction d’activité dans la croisière est aussi imputable au manque de chauffeurs d’autocar de tourisme.

« Les agents maritimes n’ont pas été en mesure de répondre à certaines demandes faute de chauffeurs disponibles au départ des terminaux. Il y a une vraie réflexion à avoir sur l’attractivité de certains métiers car, faute de chauffeurs disponible, c’est l’ensemble de la filière qui risque de se trouver fragilisée« .

Une saison touristique globalement satisfaisante mais contrastée par secteurs.

2023 devrait normalement permettre à la filière tourisme de retrouver sa situation d’avant Covid.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

22 nouveautés cet hiver pour Aéroport Nice Côte d’Azur

22 nouveautés cet hiver pour Aéroport Nice Côte d’Azur

2061 vues
1 décembre 2022 0

La forte reprise du trafic aérien se confirme à Nice Côte d’Azur avec pour...

Cannes, meilleure destination mondiale pour l’évènementiel ?

Cannes, meilleure destination mondiale pour l’évènementiel ?

2524 vues
18 novembre 2022 0

Déjà titulaire du titre européen deux années consécutives, Cannes à travers son Palais des...

Le Chais Monnet & Spa, le plus bel hôtel de Cognac

Le Chais Monnet & Spa, le plus bel hôtel de Cognac

2726 vues
15 novembre 2022 0

Ici à Cognac, au coeur de la Charente, on est profondément européen. Rien d’étonnant...